Actualités

Une rencontre avec les religions en toute laïcité

  • Publié le 09/02/2012 à 13:55
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Rencontre des communautés religieuses présentes à Brive

Les communautés religieuses de Brive ont souhaité rencontrer le maire et lui offrir un calendrier inter-religieux regroupant leurs différentes célébrations. Un moment qui se voulait de partage pour converger vers un meilleur "vivre ensemble" et "une vraie tolérance".



Le calendrier réalisé par la Ville de Marseille reprenant les célébrations de toutes les communautés réligieuses"Nous ne vous remettons pas ce calendrier pour gérer votre agenda", plaisantait le pasteur de l’église réformée de Brive. Chacun, catholique, protestant ou musulman (les représentants des communautés orthodoxe et juive n'ont pu assister à cette rencontre) d'opiner en se défendant bien d'interférer dans la laïcité. "C'est l'illustration symbolique que le vivre ensemble permet l'estime et la collaboration", poursuivait Gérard Strumpler. "La laïcité n'est pas absence de religion, ni opposition à la religion, mais une sorte de neutralité." Chaque représentant de communauté a tenu brièvement à prendre la parole pour apporter sa pierre à cet esprit de concorde.

Tour de table"Nous n'avons pas de raison de nous lamenter", affirmait Said Elhamdaoui, secrétaire général de l’association des musulmans de Brive. "Avec la mosquée, un grand pas a été franchi ici et le contact rétabli".

"Fragilité du monde", "intégration des jeunes", "tissu social qui a tendance à se déchirer" ont été quelques unes des préoccupations évoquées par ces hommes d'église, témoins de leur temps et qui se veulent "acteurs de fraternité, sans tenir compte de l'étiquette religieuse", résumait Jean Rigal, curé et doyen des paroisses brivistes. "Ce vivre en paix dans un monde qui progresse est la préoccupation que partage la très grande majorité de la population", concluait le maire en réaffirmant la démarche laïque qu'exige sa fonction.