Actualités

Les jeunes et la sécurité routière

  • Publié le 16/02/2012 à 16:29
  • Par Patrick MENEYROL
Securité routière

Les 3 Provinces  accueillent jusqu'à demain le forum sécurité routière organisé par la Prévention routière et un groupe d'étudiants de 2e année de l'IUT du Limousin, département Gestion des Entreprises et des Administrations à Brive. Un forum totalement gratuit et ouvert à tous.securité routièreIls sont tous là, tous les organismes qui tournent autour de la bonne utilisation de la route. Sécurité et prévention routière, polices, municipale et nationale, la gendarmerie, les pompiers, des assureurs et même l'ADOT (association pour le don d'organes et de tissu humain). La manifestation est importante surtout lorsque l'on connaît les enjeux: la route est la première cause de mortalité chez les 15-24 ans.

Les écoles ont donc envoyé leurs élèves. Beaucoup de jeunes des collèges et lycées de la ville étaient déjà sur place dès l'ouverture du forum, avec des goûts plus prononcés pour certains stands.

securité routière

Les plus prisés étaient les simulateurs de conduite de cyclomoteurs et la voiture qui fait des tonneaux. Un apprentissage qui met quasiment en condition réelle quant aux sensations de conduite. Pour les 2 roues, le policier qui s'occupe du stand est derrière le jeune pour lui prodiguer des conseils. Il s'agit de les sensibiliser au maniement des cyclos, vitesse, signalisation, mais aussi et surtout aux dangers que peuvent représenter les autres, les priorités, la portière de voiture qui s'ouvre, ou le piéton qui traverse sans prévenir. Les jeunes sont concentrés et finalement ne se débrouillent pas trop mal.

Un peu plus loin la police nationale et la gendarmerie ont leurs stands d'information. Les deux ont décidé de travailler ensemble en se partageant le travail. Les gendarmes présentent les dangers de l'alcool et le permis à points, et les policiers se chargent de la vitesse et des stupéfiants. Les jeunes écoutent, visiblement attentifs.

Securité routière

Mais c'est la voiture tonneaux qui semble attirer le plus de monde. Collégiens et lycéens attendent patiemment le long des

barrières pour monter dans cette Peugeot blanche attachée sur un axe rotatif. Sensations garanties. Tête en haut, tête en bas, on se croirait sur un manège à la fête foraine, sauf que là, il ne s'agit pas d'un jeu.  Il ne manque que les froissements de tôle, mais déjà, cela ne donne pas envie de prendre le risque d'en faire "en vrai".