Actualités

Bouquet: mobilisation contre la fermeture d’une classe

  • Publié le 16/02/2012 à 16:51
  • Par Jennifer BRESSAN
mobilisation à Bouquet

Soutenus par l'équipe enseignante et les élus, les parents d'élèves de Bouquet se sont mobilisés à 16h30 devant leur école contre le projet de fermeture d'une classe de maternelle petite section à la rentrée 2012.

"Les fermetures de classes concernent une maternelle à Bouquet, une à Henri Gérard et à la Cité des Roses ainsi qu'une élémentaire du Pont Cardinal", déplorait tout à l'heure Nicole Chaumont, maire adjoint en charge des affaires scolaires, devant l'école de Bouquet où parents d'élèves et enseignants étaient réunis à partir de 16h30.

mobilisation à Bouquet"Nous pensons qu'il serait préjudiciable pour les enfants de réduire la maternelle à 2 classes (l'école en compte 3 actuellement, NDLR) sur une base prévisionnelle d'effectifs présents car compte n'a pas été tenu des nouveaux arrivants", expliquent Nadia Nsungani et Laëtitia Sègle, représentant des parents d'élèves à l'origine de la mobilisation de ce jour. "Or il faut s'attendre à ce que les arrivées soient nombreuses du fait de l'extension commerciale de la zone Ouest qui amène les familles à se loger dans les environs. De plus, les enfants de deux ans déjà inscrits à l'école n'ont pas non plus été pris en compte dans leurs calculs."

les élus mobilisés"Il faut aussi prendre en compte la spécificité de cette école qui pourrait être classée ZEP et qui exige une pédagogie adaptée avec des prises en charge personnalisées, ce que réalise parfaitement l'équipe en place. Or une classe en moins, ce sont des effectifs en plus, une qualité d'accueil des enfants et une efficacité de l'enseignement abaissées." Un avis partagé par Nicole Chaumont. "Les conditions sont telles qu'elles participent à casser la qualité de l'enseignement dispensé. Ce seront encore les élèves les plus en difficulté qui en subiront les premiers les conséquences", regrette-t-elle. "Il faut se mobiliser pour nos enfants. D'ailleurs ce soir, lors du conseil municipal, le député-maire Philippe Nauche formulera un vœu au nom de toute la majorité en faveur de l'éducation", a annoncé Nicole Chaumont, à un moment où 51,6 postes vont être supprimés en Corrèze à la rentrée prochaine.

Distribution de tracts