Actualités

Pas de fusion pour le CABCL

  • Publié le 17/02/2012 à 09:49
  • Par Patrick MENEYROL




Philippe Nauche s'est exprimé sur ce dossier hier soir lors du conseil municipal. C'est la première prise de position publique du député-maire sur le sujet.

L'affaire a fait il y a quelques temps couler beaucoup d'encre et suscitée de grandes discussions en ville. Y a-t-il une fusion dans l'air entre le rugby du CABCL et le club de Limoges? La professionnalisation de ce sport et le besoin grandissant d'argent pour les clubs afin d'exister dans l'élite ont permis à certains de lancer la rumeur de discussions entamées entre les 2 équipes en vue d'une fusion, et même d'un départ du CAB vers la préfecture de la Haute-Vienne.

cab

"En tant que maire, je ne peux exprimer qu'un refus total de cette fusion" a affirmé Philippe Nauche. Selon lui, "un tel rapprochement, une franchise commune entre Limoges et Brive n'est pas envisageable, les Brivistes sont trop attachés à leur club qui cimente une forte identité locale". Le CAB est en ce moment en bouclage de son budget, "et c'est toujours un peu compliqué" selon le député-maire "qui reste cependant "optimiste car les sponsors actuels de l'équipe seront au rendez-vous".

Il faut néanmoins beaucoup d'argent, nerf de la guerre et moyen de recruter de nouveaux joueurs, alors, sans fusion, pourquoi pas, et c'est le cas, une recherche de nouveaux partenaires financiers. "Dans CABCL, le L veut dire Limousin. Il n'est donc pas interdit de voir si des entreprises importantes du bassin de Limoges souhaitent investir dans cette équipe leader de notre région", a estimé Philippe Nauche.

Une prise de position qu'a partagée sans retenue, et dont s'est félicitée, l'opposition municipale.