Actualités

Vers un tarif dissociable de l’eau ?

  • Publié le 23/02/2012 à 16:32
  • Par Marie Christine MALSOUTE
L'eau du robinet"Nous menons une réflexion sur un tarif dissociable de l'eau", a annoncé le président de l'Agglo de Brive. "Ce système permettrait d'assurer les besoins de base à un prix ordinaire. Au delà, plus on consommerait, plus on paierait." Un souci de gestion durable de l'eau.



L'annonce cadrait tout à fait avec la signature de convention entre l'Agglo et l'agence Adour-Garonne. Concernant cette ressource précieuse qu'est l'eau, "il faut inverser la tendance qui veut que plus on consomme, moins on paie", a insisté Philippe Nauche, en assurant: "Notre objectif n'est pas d'avoir le service le moins cher possible, mais le meilleur possible".

"Lorsqu'on parle de prix de l'eau, encore faut-il relativiser", a rebondi aussitôt Marc Abadie, directeur général Adour-Garonne. "Le prix moyen du m3 d'eau sur notre territoire est de 3,60 euros. A rapprocher du prix moyen d'un pack d'eau, dans les 3,50 euros. Pour ce prix, vous avez 1.000 litres d'eau du robinet..." A méditer.