Actualités

Occupation de l’école Bouquet

  • Publié le 23/02/2012 à 16:42
  • Par Patrick MENEYROL


Des parents d'élèves ont occupé cet après-midi l'école maternelle de Bouquet, et plus précisément le bureau de la directrice, pour protester contre une décision du rectorat.

Une dizaine de mamans ont passé l'après-midi dans le bureau de la directrice. Une occupation pacifique et symbolique qui visait à ne pas perturber les enfants et le travail des enseignants. Au coeur de ce mécontentement, la décision, à priori entérinée du rectorat, de supprimer un des postes de maître des écoles à la rentrée prochaine. Une nouvelle qui a jeté un froid et qui selon elles met la maternelle en danger.

Les élus Actuellement 56 enfants sont accueillis dans l'établissement, il en est prévu 54 à la rentrée prochaine, or il en faut 61 pour maintenir les 3 classes. Une logique comptable du rectorat que refusent les parents et les élues venues les soutenir, Nicole Chaumont, en charge de l'éducation et Martine Contie. "Il y a les chiffres et il y a le contexte de 'école, et c'est parce qu'il y a moins d'enfants qu'on fait du bon travail" insiste Nicole Chaumont. Bouquet accueille en effet, et cela depuis plusieurs générations, une quinzaine d'enfants de "gens du voyage", une scolarisation qui reste difficile et qui en tout cas ne peut se faire que dans un grand climat de confiance. Laétitia, une maman, approuve et renchérie en précisant que "chaque niveau doit garder son enseignant. Avec 2 classes seulement, à niveaux mélangés, des parents retireront leur enfant et à la fin c'est l'école qui fermera".

Ecole occupée

Une réunion est prévue demain matin avec madame Marceau, inspectrice départementale de l'éducation nationale. Si aucune solution n'est trouvée, les parents d'élèves se mobiliseront à nouveau après les vacances d'hiver. Ils appellent d'ores et déjà les familles, qui projettent d'inscrire leurs enfants à Bouquet pour la rentrée 2012, à se faire connaître dès à présent pour faciliter l'éventuel maintien des 3 classes de la maternelle.