Actualités

Quartier Sud, le pôle d’échange multimodal retient l’intérêt

  • Publié le 28/02/2012 à 10:39
  • Par Jennifer BRESSAN
projet du pôle d'échanges multimodal

Au cœur du conseil de quartier Sud, réuni jeudi soir dernier, salle d'honneur de la mairie, autour de Chantal Féral-Mons, adjoint au maire et élue référente, la réalisation du pôle d'échange multimodal et le haut débit. Deux dossiers majeurs pour les habitants du sud de la ville, soit qu'ils soient directement concernés par les travaux de grande ampleur qui vont toucher la gare soit que certains habitants espèrent beaucoup d'une solution qui leur ouvrira enfin les portes de l'ADSL.

Conseil de quartier SudJeudi soir dernier a été l'occasion pour les conseillers du quartier Sud de se réunir et de présenter les réponses que chacun, investi dans son groupe de travail sur la politique des temps, le pôle multimodal ou encore la valorisation du patrimoine, a pu obtenir. Le gros de la soirée a été consacré au chantier important que constitue l'aménagement du pôle d'échange multimodal qui va modifier considérablement la physionomie actuelle de la gare de Brive par le biais de travaux de grande envergure dont le coût s'élèvera à 14,4 millions d'euros. Ils seront financés par l'Europe, l'Etat, la Région Limousin, le conseil général de la Corrèze, l'Agglo et enfin la SNCF, la RFF et la Ville qui sont aussi maîtres d'ouvrage.

projet du pôle d'échange multimodal

"Actuellement, on constate un flux trop important autour de la gare", retranscrit le conseiller Michel Pommarel. "Les objectifs", précise Chantal Féral-Mons, "sont d'améliorer l'accès de l'avenue Jean-Jaurès qui serait en sens montant pour tous les véhicules et en sens descendant uniquement pour les taxis et les bus." Les travaux viseront encore l'amélioration de l'accès au parcotrain, le prolongement du souterrain, l'harmonisation du stationnement entre le nord et le sud, l'aménagement du carrefour Dumyrat ou encore la suppression du parking de surface et la création de 160 places de parking sur la face sud de l'emprise ferroviaire.

projetParmi les nombreuses questions sur lesquelles le groupe de travail a obtenu des réponses figurent celle de la mise en conformité des aménagements pour les personnes à mobilité réduite. Michel Pommarel a pu se féliciter que toutes les normes étaient effectivement respectées. "Chaque quai sera notamment équipé d'un ascenseur, pour un coût de 500.000 euros chacun."

Dans le cadre d'une enquête publique concernant le projet d'aménagement du pôle d'échange multimodal de la gare, un commissaire enquêteur sera présent salle Claude Fougères pour recevoir les observations du public vendredi 2 mars, lundi 5, mardi 13 et mardi 20, de 14h à 17h.

conseil de quartier SudAutre débat déterminant pour le quartier Sud, le passage au haut, voire au très haut débit car la situation est critique en certains endroits du quartier. "L'enjeu est d'équiper les zones blanches, c'est-à-dire celles qui sont en dessous du débit minimal, en très haut débit, le plus rapidement possible", a expliqué Patricia Broussolle, première vice présidente de l'Agglo qui a la compétence sur ce sujet. "L'Etat a d'ailleurs affiché sa volonté en ce sens. D'ici 2020, 70% de la population devra être couverte au bas de la maison, 100% d'ici 2025. Dans ce cadre, l'opérateur privé Orange s'est engagé à couvrir tout le territoire de l'Agglo, à commencer par Brive. La loi lui donne 5 ans, dès 2013 pour le faire et continuer par les autres territoires dès 2015. Le problème est que nous n'avons aucune garantie. C'est un monde particulèrement dur et les opérateurs privés semblent avoir les faveurs de la loi. Notre objectif est ainsi d'imposer des garanties supérieures et que les collectivités puissent hiérarchiser les opérations. Nous souhaitons ainsi que les zones blanches soient servies les premières même si cela est moins rentable pour les opérateurs", a annoncé Patricia Broussolle.

A noter: une réunion publique sur les économiseurs d'eau se tiendra pour le quartier Sud au réfectoire de l'école de Bouquet, mercredi 14 mars à 18h30.