Actualités

Le Paris-Nice rayonne

  • Publié le 07/03/2012 à 14:16
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Départ de la 4e étape du Paris-Nice sur l'avenue de Paris

"C'est le premier soleil du Paris-Nice", se réjouissait ce matin le directeur de course Christian Prudhomme au départ de la 4e étape: 178km de Brive à Rodez. Il y avait foule sur le parvis du théâtre comme le long des boulevards pour apercevoir les champions et les applaudir. Comme un tour de chauffe très populaire avant l'arrivée du Tour de France, le 20 juillet.



Couleurs éclatantes

Sur la route du Paris-Nice, Brive n'aura jamais autant mérité son surnom de riant portail. Alors que jusque là les coureurs ont dû affronter les frimas de l'hiver, c'est un beau soleil qui a présidé au départ de cette 4e étape jusqu'en terre aveyronnaise. Devant le parvis du théâtre où était installé le podium signature, Ils sont superbesle public s'était massé très tôt derrière les barrières pour tenir la meilleure place, admirer les champions et leurs montures, avoir la chance de voir ses favoris et même de leur demander à la volée une dédicace. La foule avait ses héros: Thomas Voeckler, Thor Hushovd, Sébastien Chavanel, Franck Schleck, Jérémy Roy... ont été copieusement applaudis. Comme une figure d'hier: Bernard Hinault.

"Ce qui caractérise cette course, c'est la grande proximité avec les champions qui sont plus accessibles. Brive plante le décor du prochain tour de France", soulignait le député-maire de Brive Le député maire donne le départqui s'est vu offrir un maillot jaune dédicacé par Bradley Wiggins avant de donner le départ fictif avenue de Paris. Le vrai se situait au Rocher coupé, après un tour des boulevards très apprécié par le public. Signe du côté très populaire de la course, le Brive Limousin triathlon était en quelque sorte mis en avant: une dizaine de membres du club, dont l'un des plus jeunes, Clément, 9 ans, ont eu l'honneur de s'élancer sur le parcours quelques minutes avant le peloton. Un Paris-Nice "relevé" pour l'adjoint aux sports André Pamboutzouglou qui se réjouissait de l'attrait suscité par la manifestation et de son impact économique, notamment pour "les hébergements répartis de moitié entre Limoges et Brive".

Place du 14 juillet"C'est effectivement un avant-goût de ce qui va se passer le 20 juillet." Et même si le Tour de France est une grosse machine, l'adjoint aux sports reste serein: "Les services municipaux ont acquis une solide expérience dans l'organisation de grandes manifestations sportives". Dans les deux cas, les organisateurs ASO ont d'ailleurs fortement tenu compte des suggestions que la Ville pouvait leur faire en terme de parcours afin que les Brivistes en profitent au maximum. "Aujourd'hui avec ce tour des boulevards et pour le Tour de France avec un passage par le lac du Causse qui apporte un intérêt à la fois sportif en permettant de tenter des échappées, mais aussi touristique et médiatique", se félicitait André Pamboutzouglou.

C'est lequel le mien?

Thomas Voeckler devant les licenciés du club BLT qui ouvriront le parcours

regarde comme il est beau

Tous les vélos ne se ressemblent pas

casquettes bonnet et harlequin

drapeau de départ

Départ fictif

Coureurs en plastique

Peut être l'ont ils fait un jour le Paris Nice

Petit vélo et pot de fleur géant

Poucette à roue

Paris-Nice sur les boulevards. Photo Thaïs Fernandes

Paris-Nice sur les boulevards. Photo Clarisse Paulhe

Paris-Nice sur les boulevards. Photo Clarisse Paulhe

Une selle dans le bleu du ciel