Actualités

Erik Orsenna, président de la 31e foire du livre

  • Publié le 07/03/2012 à 16:05
  • Par brivemag.fr
La foire du livre 2012 qui se tiendra les 9, 10 et 11 novembre accueillera l'académicien Erik Orsenna à sa présidence. Une présence prestigieuse et prometteuse marquée par une programmation littéraire, francophone et maritime riche d'une centaine de rendez-vous.

Orsenna_Erik par Bernard Matussière_2010_1Le député-maire de Brive Philippe Nauche vient de l'annoncer, l’Académicien français Erik Orsenna sera le président de la 31e édition de la Foire du livre de Brive: " Après une édition exceptionnelle marquée par le 30e anniversaire de la Foire du livre et le centenaire des éditions Gallimard, nous avons souhaité de nouveau confier la présidence de la Foire du livre à un grand écrivain, et plus encore à un écrivain qui nous ouvre de larges horizons. Avec Erik Orsenna, nous allons inventer une programmation littéraire, francophone et maritime. Nous souhaitons également mettre en avant cette année les littératures d’Outre-mer et d’Afrique. Nous parlerons sans doute aussi écologie et développement durable. Des sujets qui ne manqueront pas d’intéresser le très grand public qui, chaque année, fête les écrivains et la littérature à Brive ! ».

Après des études de philosophie et de sciences politiques, Erik Orsenna choisit l’économie qu’il étudie en Angleterre. Il publie son premier roman en même temps qu’il devient docteur d’État. Suivent onze années de recherche et d’enseignement dans le domaine de la finance internationale et de l’économie du développement. En 1981, Jean-Pierre Cot, ministre de la Coopération, l’appelle à son cabinet. Il s’y occupera des matières premières et des négociations multilatérales. Deux ans plus tard, il rejoint l’Élysée en tant que conseiller culturel. Dans les années 1990, auprès de Roland Dumas, ministre des Affaires étrangères, il traitera de la démocratisation en Afrique et des relations entre l’Europe du Sud et le Maghreb. Entre-temps, il a quitté l’Université pour entrer, en décembre 1985, au Conseil d’État.

Parallèlement à ces activités administratives, il a écrit dix romans, dont La Vie comme à Lausanne, prix Roger Nimier 1978, L’Exposition coloniale, prix Goncourt 1988 et Madame Bâ (2003). Trois contes, dont La grammaire est une chanson douce (2001) traitent de la langue française. D’autres livres abordent des sujets plus scientifiques (Portrait du Gulf Stream, 2004) ou économiques (Voyage aux pays du coton, 2006 ; L’avenir de l’eau, 2008). Son dernier ouvrage Sur la route du papier, Petit précis de mondialisation III est paru le 1er mars 2012 aux éditions Stock. L'écrivain, de son vrai nom Érik Arnoult - Orsenna est un pseudonyme, le nom de la vieille ville du Rivage des Syrtes de Julien Gracq - préside également le Centre de la mer (Corderie royale, à Rochefort).
Il est élu à l’Académie française, le 28 mai 1998, au fauteuil de Jacques-Yves Cousteau (17e fauteuil).

Comme ses prédécesseurs Frédéric Beigbeder, Laure Adler, Jean-Christophe Rufin et Antoine Gallimard, Erik Orsenna sera fortement impliqué dans la programmation de la grande manifestation littéraire de l’automne qui comptera une centaine de rendez-vous littéraires (rencontres, débats, lectures, projections) et accueillera 350 écrivains, auteurs et journalistes. A cette occasion, la Ville de Brive remettra également le Prix de la langue française, dont le jury est composé d’Académiciens français et Goncourt et de représentants des différents grands Prix littéraires de l’automne.

Plus d'infos sur le site internet de la foire du livre.