Actualités

Les 300 cintres du théâtre

  • Publié le 13/03/2012 à 10:39
  • Par Jennifer BRESSAN
Ouvrage de Dame pour 300 cintres

Ce sont de bien drôles de choses qui peuplent en ce moment l'espace du théâtre: 300 cintres l'ont envahi et métamorphosent le lieu en penderie géante qui fourmille non pas de vêtements, mais de petits objets récupérés de-ci de-là, des plus banals aux plus insolites. Des compositions dont la matière même est la vie, des vies minuscules mises en majuscule par l'artiste Danièle Rozier.

Organisée à l'occasion du mois de la femme, l'exposition "Ouvrage de Dame pour 300 cintres" est à découvrir jusqu'au 30 mars. Entrée libre. Infos: les Treize arches: 05.55.24.11.13.

Annie DauzierDanièle Rozier suspend des vies. Ces vies faites de petits riens dont le commun des mortels se débarrasse allègrement et que l'artiste, également scénographe, récupère et met en scène. C'est ainsi une nouvelle vie qu'elle offre à ces rebuts de la société: claviers d'ordinateur, tickets de métro, trombones et autres poupées, sortis de la rue et épinglés sur ses toiles en forme de cintres.

Le rendu est étonnant. Il faut voir ces trois cents cintres inondant l'espace de circulation du théâtre municipal et la salle Meyrignac. C'est vertigineux, par le nombre et délicat par la forme. Car à considérer cette masse impressionnante dans son ensemble, on est noyé, à s'y attarder au hasard des formes, des matières et des couleurs, on s'émerveille.

"C'est un délire obsessionnel que je revendique", annonce l'artiste qui a réalisé ces trois cent pièces en un an et demi et qui continue encore aujourd'hui. "Je souhaitais faire une grande exposition mais je ne disposais pas d'un atelier très grand", explique-t-elle. "Il se posait pour moi le problème de trouver une forme qui me permettrait de montrer tout ce que j'avais en tête". C'est par la récupération et grâce à la série qu'elle a réussi.

"La matière m'inspire mais aussi l'actualité, et enfin mes émotions. A travers ce travail, où je mets tout à la fois de moi et du monde, je revendique une certaine liberté". C'est le grand livre des petites vies que l'artiste ouvre ici, au théâtre, et pour la première fois. Reste au public à aller le feuilleter, au gré d'une déambulation dans l'espace du théâtre.

Organisée à l'occasion du mois de la femme, l'exposition "Ouvrage de Dame pour 300 cintres" est à découvrir jusqu'au 30 mars. Entrée libre. Visites aux horaires de billetterie et une heure avant les représentations. Plus d'infos concernant l'exposition et le mois de la femme sur le site des Treize arches.

Sur ce même sujet, vous pouvez lire nos précédents articles:






Accumulation