Actualités

Un festival pour Cor de rockers

  • Publié le 26/03/2012 à 09:44
  • Par Marie Christine MALSOUTE



L'association briviste Cor en rock organise à Pâques son premier festival. Deux soirées, samedi 7 et dimanche 8 avril, au Majestic avec Birdy Hunt, Bruxelles, Kissinmas, Hill Valley et en vedette, rien de moins que Deportivo. Des groupes locaux assureront les premières parties. Rencontre avec Etienne Dumain, président aux projets un peu fous.



Etienne Dumain. Photo Sylvain Marchou"C'est bien moi le mec qui voulait faire venir U2 sur l'aéroport", clarifie d'emblée Etienne Dumain lors de la conférence de presse de présentation. "C'était une erreur, un projet fou", admet cet enflammé qui voulait alors en 2010 faire de Brive "la ville la plus rock de France". Le fondateur de l'association n'a rien perdu de son rêve, tout juste a-t-il revu ses prétentions à la baisse.

L'an dernier, Cor en rock a ainsi organisé quatre soirées au Lord ou au bowling qui ont drainé chacune une centaine d'entrées. "Nous avions sélectionné des groupes comme Bruxelles et Kissinmas qui pour le premier kissinmas. DRa été classé artiste Fnac du mois de janvier et pour le second a gagné le tremplin delazic.com." Des groupes aussi comme Niandra Lades passés depuis sur Taratata.

A Pâques prochain, Cor en rock va frapper plus fort en organisant son premier festival. La fougue du président démarcheur a su convaincre deux partenaires privés pour boucler un budget de 17.000 euros. "Nous sommes aussi entrés dans la fédération Hiéro qui mobilise les acteurs dans le domaine culturel. Ça nous a crédibilisé." De fait, Etienne Dumain a su convaincre Deportivo de passer par Brive et une salle plus réduite. Le trio yvelinois en est à son troisième album Ivres et débutants produit par Gaëtan Roussel de Louise attaque.



Deportivo sera sans conteste le groupe phare de ce festival qui comptera d'autres jeunes talents: le francilien Birdy Hunt et son rock pop électro, lauréat du tremplin Rock en Seine 2011, les six Clermontois d'Hill Valley, DEPORTIVOvictoire du tremplin delazic.com 2010, les autres Clermontois de Kissinmas, entre brit rock et cold wave, découverte CQFD des Inrocks ou encore leurs compatriotes de Bruxelles dont la musique comme le nom l'indique a énormément de points communs avec le rock belge avec ses rythmes efficaces et ses guitares entêtantes.

Sur les deux soirées, des groupes locaux ont également été invités comme Heliun (Brive), Ephémère (Tulle), The Spleens ou encore Skylie.



"Notre objectif est d'atteindre les 600 places par soirée. L'équilibre serait atteint à partir de 300 entrées par soirée", espère confiant le passionné de rock. D'autant que le festival se fait en soutien du Sidaction et qu'une partie des bénéfices sera reversée à cette lutte. Les élèves infirmières se chargeront également de vendre des pin's à l'entrée. Le briviste veut créer un gros engouement sur un événement. D'où aussi les "tarifs plancher": 15 euros le samedi, 20 euros le dimanche birdy hunt. DRet 30 euros le pass deux soirs. "Pour l'instant, on a encore tout à prouver. Ce festival sera notre carte de visite pour la suite."

1er festival Cor en rock:

  • ouverture des portes à 19h, fermeture à 2h.

  • samedi 7 avril: The Spleens et Skylie (19h30), Bruxelles (21h), Kissinmas (22h30), Birdy Hunt (23h30). 15 euros.

  • dimanche 8 avril: Heliun et Ephémère (19h30), Hill Valley (21h), Deportivo (22h30). 20 euros.

  • pass festival à 30 euros disponible en prévente à Brive dans les boutiques Chapeline création, Bulles de papier, Cash express et Net&games.


Plus d'infos sur le site corenrock.fr.