Actualités

Agglo: 30 millions de nouveaux investissements au budget 2012

  • Publié le 23/03/2012 à 19:07
  • Par Olivier SOULIÉ

2,5 millions d'euros vont être investis à la station du Pigeon Blanc (photo Agglo de Brive) copie



Hier soir, les élus du conseil communautaire ont voté les budgets primitifs. En 2012, l'Agglo va investir près de 37 millions d'euros pour le territoire, dont 30 millions de nouveaux investissements.

L'Agglo ne fonctionne pas avec un seul budget (comme la Ville par exemple) mais avec plusieurs. On trouve un budget principal et plusieurs budgets annexes.

Sur l'ensemble des budgets, les dépenses de fonctionnement s'élèvent à environ 61 m€ et les investissements nouveaux dépassent les 30 m€, auxquels il faut ajouter près de 7 millions de restes à réaliser.

"L'une de nos volontés sur ce budget a été de sécuriser la dette", a expliqué Philippe Nauche, président de l'Agglo de Brive. "Nous avons donc passé à taux fixe certains emprunts qui avaient été contractés avant 2008 à taux variable. Actuellement, la moitié des emprunts sont à taux fixe. Aujourd'hui, le coût est un peu plus élevé qu'en restant à taux variable, mais cette sécurisation nous est apparue indispensable". L'ensemble des élus de l'Agglo ont d'ailleurs approuvé par leur vote hier soir.

Ce budget se caractérise, selon le président, par "une maitrise renforcée de la dette, la stabilité des charges de personnel et des dotations et attributions aux communes". Ceci a permis, entre autres, de "doubler la participation au budget des zones d'activités" (de 400.000 à 800.000 euros).

Par contre, Philippe Nauche a déploré la "perte du dynamisme de la taxe professionnelle aujourd'hui disparue, car elle représentait 80 à 90% des recettes, tandis que la contribution économique territoriale ne représente aujourd'hui que 47% des recettes".

La section de fonctionnement du budget principal, équilibrée, se chiffre à environ 55 m€. Les principaux apports sont les recettes fiscales, dont les taux restent inchangés, avec près de 35 m€ et les dotations, subventions et participations avec 17 millions. Le gros des dépenses de gestion se fait en direction des communes, avec 27,5 m€ reversés.

Concernant les budgets annexes :

  • Budget eau : à noter cette année de très gros travaux d’investissement sur la station du Pigeon Blanc (2,5 m€) et près de 500.000 € pour les réseaux.

  • Budget assainissement : même rythme d'investissements que les années précédentes avec 3,6 m€ de travaux.

  • Budget zones d’activité : dans le débat d’orientations budgétaires, près de 4,7 m€ ont été inscrits pour pouvoir procéder à l’acquisition des terrains de Brive-Laroche, uniquement sur la partie briviste pour le moment.

  • Budget transports : contrairement aux années précédentes, celui-ci s’équilibre et permet grâce au versement transport (VT) de couvrir l’ensemble des dépenses engagées par l'Agglo, en particulier le renouvellement du parc de bus urbains.

  • Autres budgets : on constate toujours les mêmes déficits sur les équipements touristiques de l’Agglo. 387.000 euros en ce qui concerne les Jardins de Colette, et un peu plus de 400.000 euros pour les Collines de Sainte-Féréole. Pour ce dernier équipement, Philippe Nauche espère "arriver bientôt au petit équilibre".