Actualités

Musiciens et mélomanes vont fêter la musique dimanche

  • Publié le 16/06/2009 à 07:59
  • Par Olivier SOULIÉ




"Tous les Brivistes sont conviés à un grand mariage dimanche à partir de 22h sur la place du Civoire." Un mariage un dimanche soir ouvert à tous, n'est ce pas étonnant ? Si, à n'en point douter. La drôle d'invitation est lancée par Séverine Nissou, coordinatrice de la Fête de la musique qui se déroulera dans la cité gaillarde dimanche prochain dès 9h30 et jusque tard dans la nuit.

Vous l'aurez compris, le mariage en question n'est pas un vrai mariage. Il s'agit du Vrai faux mariage, titre d'un spectacle musical et visuel proposé par les 18 professionnels du groupe La Caravane Passe. "Ce sera le temps fort de cette 28e Fête de la musique."Avant ce grand moment de fête, la place du Civoire aura accueilli un artiste de talent, Zed Van Traumat (voir video ci-dessous). Bien entendu, de nombreuses autres animations permettront aux fêtards d'honorer la musique en même temps que l'arrivée de l'été.



"Le thème national, c'est la chanson française, mais il n'y aura évidemment pas que ça au programme", a prévenu le maire Philippe Nauche. "Sur 8 scènes installées en cœur de ville se produiront 35 groupes dans tous les styles. La plupart sont des amateurs. Et, bien évidemment, la place est laissé aux initiatives des musiciens qui le souhaitent puisque c'est bien là l'esprit de la manifestation."Séverine Nissou

Dotée d'un budget de 35.000 euros (contre 32.000 en 2008), la Fête de la musique de Brive devrait attirer des dizaines de milliers de personnes. "L'année dernière, la préfecture a estimé que 30.000 personnes avaient déambulé dans les rues du centre-ville" a expliqué Jean-Paul Dumas, directeur du service Culture. "Cette manifestation plaît aux Brivistes", a-t-il surenchérit, "et nous sommes dans la continuité des éditions précédentes avec, tout de même, une densification de la programmation et une place plus grande accordée à la danse".

Dans un cœur de ville où le bruit des pots d'échappements ne viendra pas couvrir les notes des musiciens, les festivités débuteront donc dimanche dès 9h30 sur la place Jean-Marie Dauzier avec les répétitions des classes de danse du conservatoire. Puis, à partir de 10h, l'incontournable graffeur briviste Senzo prendra le relais pour une performance place de l'Hôtel de Ville aux côtés de la classe de percussion du Conservatoire. Ce sera le véritable lancement de la manifestation dont vous pouvez découvrir et télécharger le programme complet en cliquant ici.

Dimanche, l'enchaînement des concerts ne devrait pas laisser de répit aux mélomanes et le réveil du lundi matin risque d'être difficile. Mais, à cette matinée embrumée succèdera une semaine entière de musiques plein la tête. Le souvenir d'une Fête de la Musique où chacun s'en sera pris plein les oreilles.

Philippe Nauche, maire de Brive, Françoise Gautry, maire adjoint en charge de l'action culturelle et de l'éducation artistique, Severine Nissou, coordinatrice de la Fête de la musique