Actualités

Beau, fonctionnel, accessible, la mairie inaugure son nouvel accueil

  • Publié le 03/05/2012 à 15:41
  • Par Patrick MENEYROL


Il y avait du monde cet après-midi pour inaugurer le nouveau hall et les nouveaux bureaux des services ouverts au public à l'Hôtel de Ville. Ces locaux bénéficient d'un design moderne qui se marie parfaitement avec la pierre multi-centenaire de l'édifice.

visite"Nous sommes en passe de tenir notre parole." C'est en ces termes que Philippe Nauche a commencé son discours dans la cour d'honneur de la mairie. Lors du premier conseil municipal, le maire, fraichement élu, s'était en effet engagé à rendre accessible l'Hôtel de Ville à tous les usagers et à tous les agents municipaux. Ce sera chose faite en septembre prochain avec l'accessibilité de la salle du conseil municipal, dernier aménagement à faire.

Etat civilEn prenant cet engagement, Philippe Nauche voulait, selon ses propres mots atteindre 3 objectifs. Rendre accessible les 3 ailes de la mairie par l'installation de 3 ascenseurs. Redonner une unité à l'accueil et à l'état civil en intégrant le service des passeports et des cartes d'identité qui étaient jusque là excentré. ElévateurEnfin, offrir un meilleur service au public, améliorer les conditions de travail des agents et réaliser des économies de fonctionnement en diminuant le nombre de bâtiments en location. Cette volonté s'est donc concrétisée par le réaménagement de l'accueil avec la mise en place d'un élévateur pour personne à mobilité réduite sur le parvis, par la restructuration de l'état civil avec des espaces de confidentialité et une salle d'attente, par l'installation de 3 ascenseurs, et par la réalisation, encore en cours, d'une signalétique entièrement revue, et entre autre en braille pour les personnes déficientes visuelles.

Ce travail s'est fait, a tenu à souligner le député-maire, "dans un dialogue renouvelé et redynamisé entre les associations, les élus et les services de la Ville". banqueCela a permis notamment d'aller au-delà de la simple application des normes et des réglementations, "le signe d'une volonté de faire plus et mieux". Tous les handicaps sont ainsi appréhendés. Handicap moteur bien sûr, mais aussi le handicap sensoriel avec notamment la mise en place d'une boucle magnétique qui permet à une personne appareillée de mieux entendre son interlocuteur ou l'installation d'ascenseurs à synthèse vocale et boutons en relief ou encore une formation de base des agents au langage des signes. Des agents qui seront également sensibilisés au handicap psychique et mental.

Dans ce nouvel accueil, le public retrouvera la profondeur sombre de l'ardoise dans le hall principal, sur lequel viennent se poser un grand comptoir rouge Marianneet des "kiosques" d'attente tout en arrondis, présentant diverses brochures sur lesquels sont posées des présentations elliptiques recevant des soliflores. Il y trouvera également des photos des lieux marquants de la ville ainsi qu'un écran diffusant une foule d'informations. Enfin, en levant les yeux, il pourra contempler et s'imprégner des mots d'un illustre enfant de Brive, l'écrivain Pierre Bergounioux. les murs poetiquesUne grande fresque murale reprend quelques lignes de l'un de ses plus célèbres écrits, L'empreinte. Une œuvre sur la cité gaillarde dans laquelle l'auteur lance tout l'amour et l'affection qu'il a pour sa ville et combien elle lui est importante dès qu'il s'en éloigne. Un sentiment que Pierre Bourgounioux, présent lors de cette inauguration a pu faire partager dans un discours plein d'émotion et de virtuosité, à la recherche des racines et pétri de la singularité de l'identité briviste.