Actualités

Comme leurs aînés

  • Publié le 10/05/2012 à 09:40
  • Par Patrick MENEYROL
Guimares

Quatre brivistes ont participé le mois dernier au parlement des jeunes européens. Ces membres du conseil municipal des jeunes sont allés défendre un projet culturel à Guimaraes au Portugal, une ville par ailleurs jumelée avec la cité gaillarde. Rencontre pour un retour d'expérience.

Ils sont 4. Sélim Hamoul, du lycée d'Arsonval, Romina Montjaux, du collège Notre-Dame, Virgile Saintipoly, en 2e année d'IUT-GEA et Alexandra Sanchez, en L2-STAPS. Tous membres du conseil municipal des jeunes. GuimaresAccompagnés de Camille Lemeunier, adjointe au maire et de Serge Peyronet, chargé des relations internationales, ils ont représenté la ville de Brive les 18, 19 et 20 avril derniers au parlement des jeunes européens. "Une très belle expérience" souligne Virgile. "Nous avons fait plein de découvertes, sur le Portugal et Guimaraes d'abord et ensuite des rencontres très enrichissantes avec les jeunes Portugais et ceux qui représentaient d'autres villes" renchérit Sélim.

L'objectif principal de cette session du parlement des jeunes européens consistait à faire appel à leur citoyenneté européenne en instaurant un débat sur les grandes questions d'actualité et de leur demander de présenter un projet sur le thème de cette année, à savoir la culture, puisque Guimaraes est capitale européenne de la culture pour 2012. Cinq délégations étaient en lice. Brive bien sur, ainsi que Guimaraes, mais aussi Compiègne, Tourcoing, et Neuchâtel en Suisse. Nos jeunes conseillers avaient préparé un projet d'EPCC, établissement public de coopération culturelle, en s'appuyant sur l'exemple des Treize Arches mais en lui donnant une dimension d'échange au niveau européen.

GuimaresConcrètement, durant 15 minutes, et en anglais, chaque équipe a présenté son projet et ses mesures. Une première étape à l'issue de laquelle un débat s'est ouvert entre les différentes délégations, chacun interpellant les différents participants pour démontrer les fragilités, les qualités et les vertus des projets présentés. Au terme de cet échange, les différentes délégations ont pu présenter leurs conclusions et entamer le processus de vote.

Ce sont les Suisses de Neuchâtel qui sont sortis premiers de ce scrutin, empochant par la même le prix de 1000 euros donné aux vainqueurs. Nos jeunes brivistes ont terminé deuxième, ex-aequo avec les Portugais. Pas de victoire, mais le sentiment pour tous d'avoir participé à une rencontre forte et enrichissante. "Une expérience unique dans une vie" se réjouit Sélim.