Actualités

L’EVB joue Pleyel trois jours durant

  • Publié le 10/05/2012 à 14:07
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Ensemble vocal de Brive.DR

L'Ensemble vocal de Brive, grand chœur et orchestre donne une série de trois concerts autour du Requiem de Pleyel. A Tulle ce samedi 12 mai, à Cahors dimanche et à Brive lundi. L'occasion de redécouvrir ce compositeur francophile plus connu comme fondateur de la célèbre fabrique de pianos. Des concerts, qui plus est, placés sous la présidence d'honneur de SE Mme l'ambassadeur d'Autriche.



C'est en soi un événement. Pour sa saison 2012, l’Ensemble vocal de Brive a souhaité redécouvrir une figure de la musique française, Ignace Joseph Pleyel (né Autrichien et naturalisé Français). Pourtant, son Requiem composé probablement vers 1789, s’inscrit dans la grande tradition des œuvres sacrées de Haydn, de Gluck et même de Mozart. Dirigé par Christophe des Longchamps, ce Requiem sera précédé d’une œuvre brève et intense qui reste aussi à découvrir: le De profundis de Christoph Wilibald Gluck.

"En raison de leur présence dans le paysage culturel français, Pleyel et Gluck ne sont pas seulement des compositeurs francophiles: ils appartiennent véritablement à la tradition musicale française", argumente l'EVB. "C’est pourquoi deux œuvres françaises sont programmées en première partie: l’Adieu des Bergers, extrait de l’Enfance du Christ de Berlioz, mais aussi la messe modale pour voix égale de Jehan Alain, interprétée par le chœur féminin."

Les trois concerts:

  • samedi 12 mai à 20h30 à l'église Saint-Joseph à Tulle,

  • dimanche 13 mai à 16h à la cathédrale de Cahors,

  • lundi 14 mai à 20h30 à la collégiale Saint-Martin à Brive.


Tarifs: 13 et 8 euros. Infos au 06.43.83.94.66.