Actualités

SIRTOM au café

  • Publié le 11/05/2012 à 09:46
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Les habitants ont longuement questionné le SIRTOM sur le nouveau système de ramassage des ordures ménagères

Ce matin, les habitants de Tujac se sont vu proposer un petit déjeuner autour... des déchets ménagers et du tri. Et le sujet intéresse. Entre thé et café, les questions ont surtout concerné la future TIOM, Tarification incitative pour les ordures ménagères.



Philippe Lavaux, maître composteur au SIRTOM, conseille les usagers"On ne pèsera pas les bacs, ce sera au nombre de levées", répond inlassablement Philippe Lavaux, maître composteur au SIRTOM de Brive. "C'est la grande crainte des habitants: que la tarification se fasse au poids", constate-t-il en aparté. L'ambiance est conviviale autour du petit déjeuner offert par le centre Jacques Cartier. Juste à côté se tient le marché.

"Il y aura un forfait de 26 levées par an, ce qui correspond à une levée tous les 15 jours", explique l'agent. "Si vous ne dépassez pas ce nombre, vous paierez  le minimum. Autour du composteurC'est pour cela qu'il vaut mieux prendre au départ un volume de bac un peu plus grand, quitte à changer ensuite", conseille-t-il. "C'est bien. Par contre, c'est pour loger les bacs, il faut de la place", analyse une résidente. "Pour les immeubles, il y aura des colonnes enterrées à contrôle d'accès par foyer", précise l'agent. "De même en centre ville, pour les maisons sans jardin, une quinzaine de points de rattachement seront implantés... On veut essayer d'individualiser au mieux afin de réduire les déchets." Car le but de cette tarification incitative est de pousser les usagers du SIRTOM - 140.000 habitants sur 99 communes - à diminuer leur volume d'ordures ménagères en pratiquant mieux le tri et en se tournant vers le compostage. Pour ceux qui n'ont d'ailleurs pas de jardin, il est prévu des composteurs collectifs. Et pour plus d'infos sur le sujet, appelez le numéro vert 0800 204 054.