Actualités

La ville dans tous ses états

  • Publié le 16/05/2012 à 14:24
  • Par Jennifer BRESSAN


Depuis hier, la chapelle Saint-Libéral accueille une nouvelle exposition "Arpenter la ville", fruit d'un partenariat renouvelé entre le Frac Limousin, le lycée d'Arsonval et la Ville de Brive. Jusqu'au 24 juin, entrée libre. Infos: 05.55.74.41.29.

La nouvelle exposition de la chapelle Saint-Libéral présente des œuvres du Frac Limousin qui éclairent les multiples facettes d'une ville. "Elle a une résonnance toute particulière à Brive", a expliqué hier Françoise Gautry, maire adjoint en charge de l'action culturelle, "à l'heure où de nombreux chantiers sont en cours dans la ville pour l'aménagement du pôle multimodal ou encore de la collégiale Saint Martin." En effet, sur les toiles, comme en écho à ce qui se passe à Brive, les villes apparaissent tantôt comme un lieu d'investigation, tantôt comme un chantier permanent, en tout cas toujours mues par un incessant développement.

Expo FRAC5Parmi les œuvres exposées pour la première fois, celle d'Yves Bélorgey qui figure un énorme immeuble en ruine. "C'est un artiste qui est allé photograhier des immeubles modernes à travers toute la planète", a expliqué le directeur du Frac limousin Yannick Miloux. "Le seul immeuble détruit qu'il a photographié est celui-là. A Saint-Etienne, ses habitants le surnommaient la muraille de Chine". La notice, réalisée par les élèves en 1ère histoire des arts au lycée d'Arsonval précise: "La perspective accentuée et la facture très détaillée du tableau lui donnent, paradoxalement, une dimension presque publicitaire."

Car cette exposition donne aux jeunes élèves du lycée l'occasion d'approcher pour la première fois l'art contemporain et de toucher aux différentes facettes des arts, côté médiation. Cela fait douze ans que le partenariat renouvelé entre la Ville, le lycée et le Frac permet cela. "C'est devenu un rituel", a confié Denis Dufour, professeur d'histoire des arts. "La visite au Frac où l'attention des élèves est portée sur la scénographie ou encore l'éclairage constitue la première étape du projet, rendu possible grâce au soutien financier de la Ville de Brive", retrace le professeur.

Vient ensuite l'approche des œuvres qui suscitent parfois des émotions négatives de la part des élèves. "Notre rôle est alors de les guider vers une compréhension de la démarche artistique." Enfin le projet prend corps avec la réalisation des notices d'explication, l'installation de l'exposition mais aussi les visites du public que les jeunes prennent en charge. "Un rituel désormais bien rodé mais fragile", poursuit Denis dufour, "qui ne marche ni sans effort, ni sans le travail des professeurs et des élèves, pas plus que sans ce partenariat original et fécond entre la Ville, le lycée et le Frac.

Accueil du public par les élèves: mercredis 23 mai de 14h à 16h et 30 mai de 14h à 17h30. Jeudi 24 mai de 15h à 17h, vendredis 25 mai, 4 et 8 juin de 16h à 18h et samedi 26 mai de 9h30 à 11h45 et de 14h à 16h, ainsi que durant la nuit des musées, samedi 19 mai de 19h à 22h.

"Arpenter la ville", jusqu'au 24 juin. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30; le dimanche de 15h à 18h30. Entrée libre.





Inauguration