Actualités

Jean-Paul Dumas: « La coopération est dans L’ADN d’un EPCC »

  • Publié le 23/05/2012 à 12:29
  • Par Jennifer BRESSAN


A l'initiative des Treize arches, une table ronde européenne sur le thème de la coopération culturelle s'est tenue au théâtre vendredi. Beaucoup d'idées et de projets à mener ensemble ont été partagés avec Saragosse, Guimaraes et Zagreb. La coopération, une envie partagée, peut-être aussi une nécessité.

Table ronde 13 arches6Réunis autour de Jean-Paul Dumas, directeur de l'EPCC Les Treize arches, différents directeurs et représentants de la Zagreb Dance Company de Croatie, du festival de danse de Guimaraes - ville portugaise jumelée à Brive et capitale européenne de la culture en 2012 - et du centre culturel de Saragosse en Espagne.

Des structures et des territoires différents, unis par ce même désir de travailler ensemble, partageant tous la conviction de Jean-Paul Dumas: "A l'avenir, en matière de politique culturelle, rien ne sera possible en dehors de la coopération". Et de poursuivre: "La coopération est dans l'ADN d'un EPCC (Etablissement public de coopération culturelle, NDLR)."

Table ronde 13 arches7"Au cœur de cette rencontre hors protocole menée dans la démarche la plus souple possible, l'idée était de mettre en place des programmes de partenariats européens pouvant déboucher sur des projets financés par l'Europe", énonce le directeur de l'EPCC.

A l'heure actuelle, Les Treize arches travaillent sur différentes pistes parmi lesquelles la réalisation d'un projet avec les enfants de la communauté portugaise de Brive et Guimaraes, le partenariat pour DanSe en Mai 2013 avec la Zagreb Dance Company qui organise un très important festival de danse contemporaine en Croatie. "Enfin, le centre culturel de Saragosse qui semble être plus tourné vers l'organisation de tables rondes et de débats pourrait être associé aux colloques que nous organiserons." Il annonce: "L'an prochain, deux se tiendront sur les thèmes de la terre en partage ainsi que la coopération et l'associativité chez les végétaux."

Table ronde 13 arches8La coopération. Une envie mais une nécessité aussi, de l'avis même des participants de la table ronde. "Aucune politique culturelle ne saurait se contenter de se développer dans une optique insulaire", réaffirme Jean-Paul Dumas. "Il ne faut pas jouer l'île mais le territoire." Une manière imagée de rappeler qu'en matière de politique culturelle comme dans bien d'autres domaines, l'union fait la force.