Actualités

La fête de la musique : mobilisation sans fausse note

  • Publié le 18/06/2009 à 15:02
  • Par Jean René LAVERGNE
Branchement pour la fête de la musiqueDimanche, c'est jour de fête avec de la musique à gogo aux quatre coins de la ville et au cœur de la cité. Des concerts pour les jeunes, les moins jeunes et les autres. La fin de journée et le début de soirée s'annoncent rythmés. Ca va swinguer grave. Pour  organiser une soirée musicale d'une telle ampleur, il faut  une lourde logistique et une forte mobilisation que l'on ne soupçonne pas.Dimanche soir, vous serez  des milliers à aller d'un concert à l'autre, à vous presser place du Civoire ou sur le parvis de la collégiale. La musique coulera à flot, ce sera une belle soirée pour flâner, pour chasser le spleen et, pourquoi pas, pour faire des rencontres dans cette première nuit nacrée de l'été.

Pour que la fête  soit totale, les services municipaux n'auront pas ménagé leurs efforts. Il aura fallu construire une dizaine de scènes, "tirer" des centaines de mètres de câbles électriques, installer des bornes et des boîtes de dérivation. Demain, une commission de sécurité passera pour contrôler si tout est aux normes. A Brive, la fête de la musique est le second événement culturel de l'année après la foire du livre.Montage de l'une des scènes


Le service culture est en première ligne. Il bosse en amont sur ce rendez- vous depuis plusieurs semaines. La voirie, la brigade polyvalente, les espaces verts sont aussi sur le pont des artistes. Pas de doute, la soirée se déroulera sans fausse note. Allez, envoyez la musique !

 

Il faut faire place nette