Actualités

Intemporelle céramique

  • Publié le 10/07/2012 à 13:40
  • Par Jennifer BRESSAN


"Révolutions céramiques" a été inaugurée samedi au musée Labenche. La cérémonie s'est poursuivie du côté de la chapelle Saint-Libéral qui accueille un autre pan de cette exposition. Entre collections anciennes et créations contemporaines, la céramique se révèle éternellement moderne. Jusqu'au 2 septembre. Entrée libre.

Tel Janus, l'exposition "Révolutions céramiques" offre au public deux visages. Un tourné vers le passé, principalement présenté au musée Labenche, l'autre vers l'avenir à la chapelle Saint-Libéral.

Cet art du feu, le premier à apparaître, avant même la métallurgie et le travail du verre, se prête tout a fait à cette dualité. Travaillée depuis la Préhistoire, la céramique a traversé les siècles jusqu'à nos jours où elle a investi le champ des techniques industrielles de pointe.

Expo musée et st lib6Ainsi, cette exposition, développée sur deux sites, entend faire découvrir les deux facettes de cet art: patrimonial au musée Labenche avec la présentation de vase du Moyen-Age, de pichet du XVIIIe ou encore de jarre et de vase sans fond, reconstitution de la période préhistorique.

Autre lieu, autre ambiance à la chapelle Saint-Libéral avec des créations contemporaines du CRAFT, centre de recherche sur les arts du feu et de la terre, créé en 1993 à Limoges à l'initiative du ministère de la culture. "Le CRAFT constitue depuis bientôt 20 ans un véritable laboratoire d'idées qui a réunit une soixantaine d'artistes de renommée internationale qui ont produit une collection atypique d'une centaine d'œuvres ", a expliqué Emmanuelle Balot-Pascal, directrice du CRAFT.

à la chapelle Saint Libéral"Cette exposition exclusive réunit deux des plus belles pièces de la collection", s'est-elle aussi félicitée en pointant Les mots sont des ombres, de Anne et Patrick Poirier, un lustre en porcelaine biscuit de 31 feuilles translucides blanches ainsi que L'Angelus silencieux de Daniel Nadaud, une installation de cloches en porcelaine blanche émaillée, "échiquier imparfait sur lequel tous les coups sont permis", explique la notice.

Fine, précieuse et d'apparence fragile, la céramique est en fait une matière particulièrement résistante, a fortiori la céramique actuelle qui utilise de nouvelles matières premières naturelles autres que l'argile, comme l'alumine et qui ajoute des produits de renforts dans sa pâte. Des procédés qui la rendent très résistante à la chaleur et aux agressions chimiques sans pour autant l'alourdir. Ces qualités l'ont faite entrer dans nos habitats (vaisselle), le secteur médical (prothèse en bio-céramique), de l'énergie et du transport (frein).

le député-maire Philippe NaucheSource inestimable pour la compréhension de l'humanité car très ancienne, la céramique est aussi ancrée dans le présent artistique et résolument tournée vers l'avenir du design et l'industrie. Le partenariat entre la Ville et le CRAFT initie également une synergie nouvelle entre le musée Labenche et la chapelle Saint-Libéral, deux sites patrimoniaux majeurs, qui fonctionnent ensemble pour cette exposition et que "nous voulons enrichir l'un grâce à l'autre", a également précisé le député-maire de Brive Philippe Nauche.

A voir jusqu'au 2 septembre au musée Labenche, tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h30 et à la chapelle Saint-Libéral, tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h et le dimanche de 15h à 18h. Infos: 05.55.18.17.70.

au musée Labenche

Musée Labenche, céramique d'hier

au musée Labenche, céramique d'hier

musée Labenche

le casse-tête de la porcelaine

céramique d'hier

céramique d'aujourd'hui, gros plan sur l'œuvre de Daniel Nadaud, L'Angélus silencieux