Actualités

Brive Laroche prépare son envol

  • Publié le 11/07/2012 à 15:37
  • Par Olivier SOULIÉ
Les terrains de Brive-Laroche

Les terrains de Brive Laroche font l'objet d'une attention toute particulière. Ils ont vocation à devenir une entrée de ville exemplaire qui participera du développement et de l'attractivité du territoire.

Les terrains de Brive-LarocheLe transfert de l’aérodrome de Brive va permettra un fort développement sur un site intégré à l’aire urbaine et directement accessible à partir du réseau autoroutier. L’Agglo de Brive et la Communauté de Communes de Vézère-Causse ont décidé d’engager, dès 2011, une étude d’insertion urbaine dont l’objet était d’identifier et de mesurer les incidences d’un aménagement du site de Brive Laroche.

De cette étude est né un scénario qui peut permettre de renforcer l’attractivité et le rayonnement de l’agglomération, avec:

  • La mise en place d’une structure paysagère forte permettant de proposer une nouvelle image de la porte ouest de l’agglomération. Elle reposerait sur un grand parc linéaire qui intègrerait la piste, témoin de l’histoire du site.

  • La mise en œuvre d’une démarche d’écologie industrielle dans une logique d’écosystème industriel.

  • L’évolution des modes de déplacements avec un rééquilibrage au profit des transports collectifs et des modes piétons ou cyclables. La présence d’infrastructures ferroviaires constitue également un atout majeur tant sur le plan de la mobilité des personnes que du Fret. En outre, il est envisagé la création d’un pôle relais incluant une halte ferroviaire, une desserte de bus cadencée, un parking relais en entrée de ville et un point de connexion des principaux axes cyclables et piétons.

  • La requalification de la porte ouest de l’agglomération: la rencontre du parc linéaire et d’une grande esplanade accompagnant la halte ferroviaire donnerait lieu à une grande composition architecturale et paysagère, véritable événement visuel dans un environnement hétérogène. Cette zone mixte pourrait accueillir des activités industrielles et de petite logistique, un pôle de compétitivité (ingénierie, recherche et développement, production à haute valeur ajoutée), un grand projet tel l’agropole ou encore des activités commerciales et de services.


Les terrains de Brive-LarocheLes conclusions de l’étude d’insertion urbaine ont finalement abouti à la mise en œuvre d’un projet de création de zone d’aménagement concerté sur une surface de 90 ha, allant donc au-delà des limites des terrains mis en vente, notamment pour prendre en compte la question cruciale de la circulation.

Pour poursuivre la démarche initiée par l’étude d’intégration urbaine du terrain de Brive Laroche, l’Agglo de Brive devait devenir propriétaire des terrains d’emprise situés sur la commune de Brive et appartenant au Syndicat mixte Brive-Souillac comme convenu dans le protocole de 2005. La cession de 33 ha de terrains a été consentie à l’Agglo de Brive pour un montant de 4,15 millions d'euros HT.