Actualités

Un film en tournage fin août entre Brive et Terrasson

  • Publié le 27/07/2012 à 12:53
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Marie Bunel, Françoise Bertin et Elsa Lughini, les trois rôles prinicpaux d'Une vie déportée

Le film Une vie déportée réalisé par Marie-Hélène Roux sera en tournage fin août, en Dordogne, principalement sur les communes de Pazayac, Terrasson et La Feuillade. Un court métrage qui jouit d'un casting de choix avec Marie Bunel, Françoise Bertin et Elsa Lunghini dans les rôles principaux. A leurs côtés, des comédien(ne)s terrassonnais déjà sélectionnés en juin.



La réalisatrice Marie-Hélène Roux lors des premiers repérages à Terrasson. DRC'est un casting exceptionnel que se sont offert la réalisatrice Marie-Hélène Roux et sa productrice Cynthia Pinet, originaire de Pazayac (ceci explique d'ailleurs cela). Pour son premier passage derrière la caméra, la réalisatrice qui a déjà une belle carrière de scénariste productrice, pourra ainsi compter sur le talent de Marie Bunel, Elsa Lunghini et Françoise Bertin qui ont toutes trois accepté d'interpréter les rôles principaux du film.

Que de telles "pointures" aient décidé de figurer dans ce court-métrage, un film à petit budget, offre évidemment un gage de sérieux: "C'est un super casting", se réjouit la productrice jointe par téléphone. Elsa Lughini. DR"Elsa a lu le scénario et l'a adoré. Pour nous, c'était un gage de qualité qui nous a poussé à contacter les autres comédiennes qu'espérait, sans trop vouloir y croire, la réalisatrice. Avoir Elsa, c'était déjà bien, alors les trois dans les rôles principaux...! C'est un coup de cœur de la part d'artistes qui croient au projet et qui veulent nous aider."

Elsa Lunghini, reconnue tant dans le milieu musical que cinématographique, a été la première à dire oui. "Elle interprétera Julia, une jeune française, qui après avoir vécu plus de 15 ans aux Etats-Unis se voit refuser le renouvellement de son visa", explique la productrice. "Forcée de revenir en France, Julia abandonne amour, rêves, et amis pour tenter de se construire une nouvelle vie dans une famille, un pays où elle n’a plus sa place." La réalisatrice qui vient elle-même de rentrer des States, raconte un peu de son histoire, et bien sûr au-delà, dans cette femme qui ne peut plus travailler là-bas faute de visa. Elle explore le sentiment universel d'être ainsi "déporté" quand les lois empêchent de vivre où on le souhaite.

Marie BUNEL ValidéeMarie Bunel incarnera Danielle, la maman d'Elsa. Après avoir tourné avec les plus grands réalisateurs, Chabrol, Lelouch, Serreau ou Barratier, Marie Bunel retrouvera donc la Dordogne où elle a déjà tourné l'année dernière Jappeloup, un film de Christian Duguay écrit par Guillaume Canet. "Elle joue un rôle difficile qui demande une grande interprète", explique la réalisatrice. "C’est une femme amère qui a perdu ses idéaux. Elle n’est pas méchante, mais elle vit dans la crainte de ce que pensent les autres. Elle veut tout contrôler par peur d’être vulnérable mais qui se détruit sous des apparences trompeuses"

Françoise BERTIN ValidéeQuant à Françoise Bertin, on l'a vue dans Ensemble c'est tout de Claude Berri, Le Petit Nicolas de Laurent Tirard, Un conte de Noël d'Arnaud Desplechin et plus récemment dans la grande série à succès de Canal + Bref!. Cette autre grande dame du cinéma français interprétera Raymonde, la grand-mère d'Elsa. "C'est un personnage ancré dans l’amour de soi et des autres, sans amertume ou regrets. Un être enraciné dans son patrimoine, qui en dépit des apparences, a acquis une grande philosophie de la vie, ses mots sont vécus et non lus. C'est une dame avec une grande âme." Trois générations d'actrices! Le tournage lui se déroulera du 27 au 31 août.