Actualités

Le théâtre s’ouvre sur une nouvelle saison

  • Publié le 28/08/2012 à 15:09
  • Par Marie Christine MALSOUTE

Le député-maire Philippe Nauche, son adjointe à la culture Françoise Gautry et l'équipe des Treize arches lors de la conférence de presse présentant la nouvelle saion



C'est du "bateau amiral" (le théâtre municipal) que le député-maire et l'équipe des Treize arches ont présenté aujourd'hui la quatrième saison mise en place par l'EPCC. Une programmation riche qui se veut ouverte à un public toujours plus large, à d'autres lieux, allant vers ceux qui ne viendraient pas spontanément vers elle. "L'offre est suffisamment diversifiée pour que chacun puisse s'y retrouver", a réaffirmé Philippe Nauche. Ouverture de la billetterie en ligne et sur place le 11 septembre à partir de 13h.



Théâtre municipal

Une cinquantaine de spectacles et encore plus de représentations.... Pas facile de résumer en quelques lignes une saison que l'élu a lui-même distingué par sa "densité" et sa "qualité". Mais au-delà de la programmation, le député-maire a voulu souligner "le souci permanent d'élargir le public, de permettre à chacun d'y avoir accès avec une politique tarifaire que l'on nous reproche parfois et surtout de rompre les barrières psychologiques en allant vers des personnes qui spontanément n'iraient pas vers le spectacle".

Le député-maire s'est déclaré très attaché à la pluralité de l'offre et à sa diversitéMême si, comme il l'a rappelé, les Treize arches n'ont pas l'exclusivité de cette politique culturelle de la Ville, l'EPCC en est devenu en peu de temps un des fers de lance, créant qui plus est du lien. Pour preuve: "la véritable pluralité dans les tranches d'âge et les catégories sociales" constatée dans le public lors des spectacles. "C'est pour nous une récompense", renchérit le maire.

En 2012, l'organisme a d'ailleurs vu ses efforts récompensés en étant reconnu "scène conventionnée" dans le cadre d'une contractualisation avec l'Etat. "Nous sommes contents, bien sûr", reconnaît son directeur Jean-Paul Dumas, "mais c'est un peu "passe ton bac d'abord", nous sommes maintenant en route vers quelque chose d'autre: l'EPCC grandit, de plus en plus de collectivités s'intéressent à nous et pas seulement en Corrèze. L'idée est de travailler sur un bassin de population."

Présentaion de la nouvelle saison des Treize archesCette nouvelle saison s'ouvre ainsi les 15 et 16 septembre, à l'occasion des journées du patrimoine, avec des visites insolites du théâtre municipal. Rendez-vous ensuite le 29 septembre pour le premier spectacle Villégiature et ce même week-end du 28 au 30 septembre pour le colloque La terre en partage. Les Treize arches sous toutes ses facettes art, science et nature.

Et c'est parti pour "une saison riche en temps forts, en expressions, en fortes personnalités et en partis pris" a détaillé Colette Froidefont, chargée de la programmation. Il y aura trois temps forts au théâtre, gratuits: en septembre avec les visites guidées du collectif Jakart Mugiscué et Les Voisins, mannequins articulés de Claude Merle; en janvier pour la semaine du son avec une carte blanche à un jeune artiste plasticien Arno Fabre et en mars, comme en écho au précédent Mois de la femme avec l'artiste briviste peintre Laet et ses portraits exclusivement féminins. "Nous allons également approfondir les relations avec le public en mettant en lien les artistes dans leurs pratiques à travers des rencontres et des stages", a annoncé Colette Froidefont. "Certains pourront déboucher sur un spectacle; les choses s'organisent encore."

Toute la programmation est bien sûr déjà en ligne sur le site des Treize arches. Une plaquette est également disponible au théâtre et dans la plupart des lieux publics.