Actualités

La mairie a fourni ses premiers passeports biométriques

  • Publié le 23/06/2009 à 15:21
  • Par Olivier SOULIÉ
Les empreintes de quatre doigts de chaque main sont scannées

"Ne souriez plus, le petit oiseau va sortir !" C'est ainsi que vous parleront désormais les photographes de la place de Brive lorsque vous irez vous faire tirer le portrait en vue d'obtenir un passeport biométrique. Car un trop large sourire et la photo sera rejetée. Nous avions déjà évoqué le sujet sur ce blog.

Ce matin, Francis Soutric, sous-préfet et Philippe Nauche, maire de Brive, ont rendu visite au personnel municipal en charge de l'enregistrement des demandes de passeports biométriques et de leur remise. La machine pour les prises d'empreintes. La mairie en possède trois, et deux autres devraient arriver bientôtDepuis le 11 juin, neuf communes du département, dont Brive, gèrent la gestion des demandes de passeports et leur remise. A Brive, 88 passeports ont été émis depuis cette date. Pour remplir un dossier et prendre les empreintes digitales des index, majeurs, annulaires et auriculaires du demandeur, il faut compter "environ 20 minutes", explique une employée. "Si tout se passe bien...", s'amuse-t-elle.

En effet, il arrive parfois que les photographies d'identité fournies soient refusées par un logiciel qui contrôle si tous les critères officiels ont été respectés. "Les photomatons sont systématiquement rejetés car la personne qui se fait photographier va presque toujours faire une erreur, par exemple en gardant des boucles d'oreille, une paire de lunettes sur le nez ou une mèche de cheveux sur le front", précise une employée.

Pour obtenir ce nouveau passeport "plus sûr et plus performant" comme l'a expliqué le sous-préfet, il faut, outre amener une photographie respectant les critères que vous découvrirez en cliquant ici (à noter : les tarifs des photos d'identité chez les photographes brivistes bientôt co-signataires d'une convention avec la ville n'excèderont pas 8 euros), débourser 88 euros pour un adulte, 44 euros pour un jeune de 15-18 ans et 19 euros pour un moins de 15 ans.

Le maire de Brive Philippe Nauche aux côtés du personnel chargé des passeports.

Pour l'heure, un passeport peut être obtenu en une huitaine de jours, le temps de transmettre, par voie électronique, le dossier à la préfecture qui elle-même le transmettra à l'Agence nationale des titres sécurisés de Charleville-Mézières qui fabrique les passeports, et que celui-ci soit renvoyé. Le passeport doit obligatoirement être retiré là où a été faite la demande et un contrôle d'identité est effectué lors de la remise du document. L'usager est mis au courant de la disponibilité de son passeport par courrier, par sms ou par mail.

Le sous-préfet Francis Soutric était présent ce matin à la mairie de Brive

"La délivrance d'un passeport d'urgence reste possible", a expliqué Francis Soutric, "mais le demandeur devra justifier l'urgence. Et il faut préciser que les anciens passeports restent valables, et ceci pour toutes les destinations y compris les Etats-Unis."

Courant 2010, les cartes d'identité seront également réalisées par les mairies et, jusqu'à preuve du contraire, elles resteront gratuites.