Actualités

Vos sorties de la semaine

  • Publié le 01/10/2012 à 06:13
  • Par Marie Christine MALSOUTE

MERCREDI 3 OCTOBRE




  • Ciné-goûter. Letton(nant) Charlot à 14h à Brive au cinéma Le Rex. Un programme de rois courts métrages d'animation: Le rêve, La dernière feuille et La princesse et le puma. Le cinéaste letton Arnolds Burovs adapte les histoires de l'écrivain américain O. Henry (1862-1910) et choisit de donner les traits du personnage de Charlot aux héros de ce conteur humoriste. Durée: 1 heure 06. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l'animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Prochain ciné-goûter le 17 octobre. Infos au 05.55.23.20.01 et sur cinemarex.org.



************


JEUDI 4 OCTOBRE




  • Soirée bœuf jazz club à partir de 20h30 au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l'association les Brivoiseries. Infos au 05.55.17.10.78.


************


VENDREDI 5 OCTOBRE




  • Concert. Jean-Pierre Como Réunion à 20h30 au château de La Borie à Solignac. Concert à l’issue de la résidence à la Fondation La Borie. Avec ce nouveau projet, le pianiste compositeur Jean-Pierre Como nous livre une part de son enfance, de sa propre existence et d’un retour aux sources, l’Italie – l’Argentine. Des liens extrêmement forts existent entre ces deux cultures, fruits d’une histoire riche et complexe. Dans le domaine de la musique, cela est vrai au niveau des chants et danses traditionnels. Jean-Pierre Como s’attache à la relation entre le boléro argentin et la mélodie napolitaine, les mélopées du sud italien. La profondeur et la chaleur des mélodies associées à la force des rythmes… Ces derniers ont bercé toute son enfance. Aujourd’hui ils font partie de lui et de son imaginaire. Rencontre avec les artistes à l’issue du concert. Tarifs: 19 euros, 15 et 5 en tarifs réduits. Infos au 05.55.31.84.84 et sur fondationlaborie.com.


************


SAMEDI 6 OCTOBRE




  • Animation celtique à 15h aux Jardins de Colette à Varetz. Cette animation celtique qui intègre musique et initiation à la danse, est réalisée par le groupe The wild geese (les oies sauvages), composé d’élèves du conservatoire de musique de Brive. Tarifs: de 4 à 2 euros, gratuit pour les moins de 6 ans. Infos au 05.55.86.75.36 et sur lesjardinsdecolette.com.



  • Théâtre. Rutabaga, poils de chat et barbe à papa à 18h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Toujours l’histoire de Madiba, cette sorcière malheureuse de ne pouvoir être méchante. "Invitation au grand bal des Zélés. Pour être sacré, vous devrez réussir le sort de l’année. Attention, vous devez obligatoirement venir avec l’être aimé. Disgracieusement vôtre." Les Zélés Non d’une saucisse à roulettes... une Boum! Madiba parviendra-t-elle enfin à réussir un sort? Trouvera-t-elle l’être aimé? Création et jeu: Amandine Jarry. Mise en scène et création: Alexandre Josse. Durée: 45 min. Entrée: 9 et 6 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.



  •  Conférence-débat sur la nutrition à 18h à Brive au New danse studio, 9 rue Lucien Rousset. Une conférence animée par Cécile Doucelin, ingénieur nutritionniste et directrice de l'agence Nutriconcept: "Parce que manger est bien plus que s’alimenter. Parce que manger est avant tout synonyme de plaisir partagé. Parce qu’alimentation santé et plaisir ne sont pas antinomiques. Parce que manger doit rester simple, et malgré tout un minimum instinctif. Parce que chacun de nous est unique." Entrée: 3 euros. Infos au 05.55.87.08.38 et sur newdansestudio.com.



  • Cirque-musique. Fanfarerie nationale à 20h30 à Brive au municipal. Avec Circa Tsuïca-Cheptel Aleïkoum. C’est encore un collectif, onze fous de cirque et de musique, qui  interroge joyeusement l’histoire des fanfares militaires, municipales, patriotiques. Acrobaties de haut vol et musique brillamment orchestrée s'entremêlent dans ce cirque unique et joyeux. "On revendique l’idée de faire un cirque musical et engagé. Quand on monte des spectacles, on est effectivement inspirés par ce qui se passe autour de nous… La fanfarerie a été inspirée par la création du ministère de l’Identité nationale… On a eu envie d’aller puiser dans l’histoire, de trouver un décalage dans le temps au moment où le sentiment d’identité nationale était complètement exacerbé…" Au menu, des compositions originales, un arrière goût de musique militaire, une pointe satirique de notre Marseillaise… Mais aussi tout simplement un gros son entraînant. Circa Tsuïca aime la dérision musicale, la désobéissance civile face à la partition imposée. Déconseillé aux moins de 6 ans. Durée: 1 heure 20. Tarifs: 18 euros, en réduit 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.





  • Soirée Tatatiin à partir de 20h30 au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Une soirée autour des chansons françaises de Renaud de 1975 à 1985. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78.



  • Rando VTT et marche nocturne à 19h à Turenne. Au menu VTT, 25 km et pour la marche 8 à 10 km. Prévoir un éclairage et un gilet fluo. Le départ de fait de la chapelle des Capucins. Inscription 5 euros, soupe à l'oignon comprise. Infos au 06.76.29.18.00.



  • Théâtre. Le Tartuffe à 20h30 à Malemort au Majestic. La célèbre pièce de Molière mise en scène par Pierre Sanade de la cie Art'é'Ose. Orgon y est toujours l'archétype du personnage de cour tombé spus la coupe de taruffe, un hypocrite et un faux dévot. Durée: 2 heures: Tarif: 6 euros. Infos au 05.55.18.30.30.



  • Théâtre. Terra rouge à 20h30 à la Papeterie d'Uzerche. Dans le cadre des Francophonies du Limousin, en partenariat avec le Bottom théâtre et Des Lendemains qui chantent. Une pièce d'Aristide Tarnagda. Mise en scène Marie-Pierre Bésanger. "Deux frères, une seule voix: l'un parti, l'autre resté. Sont-ils les deux mêmes faces d'un être divisé? Poème scénique qui fracture le temps et l’espace, Terre rouge donne la parole à deux frères qui partagent, par-delà les continents, leur solitude. De leurs enfances enfuies, il ne reste que les souvenirs. Comme le double chant d’un seul et même personnage déchiré entre deux âmes, deux terres, deux vies, ils ressentent l’impossible retour en arrière: y a-t-il jamais eu une vie meilleure, dans le temps d’avant, celui où on était enfant, ensemble, sur la terre rouge? Qu’on soit resté au pays ou parti en Europe, l’enfance est un paradis perdu." Durée: 1 heure. Le spectacle sera suivi d’une rencontre débat avec l'équipe artistique sur le thème "Pouvoir partir, devoir rester: quels choix, quels droits, quelles frontières?" Cette rencontre-débat (gratuite, 45 min) réunira Marie-Pierre Bésanger et Aristide Tarnagda (Bottom Théâtre), Guillaume Bertrand (Maison des Droits de l'homme), et, sous réserve, Juliette Vion Dury en tant qu'intervenante et médiatrice (professeure des Universités à Paris 13 en interculturalité, littérature et psychanalyse). Tarif unique à 10 euros. Spectacle accessible aux personnes malvoyantes ou aveugles. Infos: Les Lendemains qui chantent au 05.55.26.09.50. Séance supplémentaire dimanche 7 octobre à 17h, même lieu.



  • Quinzaine de la Corse à partir de 19h à Objat. Une 3e quinzaine, du 6 au 21 octobre, organisée par l'association Corsica Aldilà, qui s'ouvre par une grande soirée d'ouverture, culturelle et gourmande. A partir de 19h en salle des congrès, dégustation de produits corses et corréziens et vers 21h concert du groupe corse Alte Voce. Littéralement, les voix d’en haut, les voix des montagnes, les voix des secrets et de la tradition. Le groupe Alte voce a choisi la voie de l’authenticité du chant et de la musique corse. Tarifs: soirée complète 30 euros comprenant la dégustation, le concert, le bal; concert et bal seuls à 25 euros; réduction pour jeunes, chômeurs, RMIstes, adhérents. Réservations plus que recommandées auprès de l'office de tourisme au 05.55.25.96.73.



  • Récital. Duo d'opéra pour voix de femmes à 20h30 à Sérilhac en l'église Saint-Nicolas. Avec l’association Blocson. Ainhoa Zuazua Rubira (soprano) et Magali Paliès (mezzo-soprano), un duo féminin accompagné par Bertille Monsellier au piano, pour un voyage musical à travers les plus grandes pages des duos d’Opéra pour voix de femmes. De Monteverdi à Berstein, en passant par Mozart et Offenbach. Chacun prendra plaisir à découvrir ou redécouvrir un récital interprété avec une haute exigence vocale et théâtrale par deux grandes voix lyriques. Durée: 2 heures. Tarif: 8 euros, gratuit pour les enfants. Infos au 09.65.03.55.78 et sur blocson.com.


************


DIMANCHE 7 OCTOBRE





  • Troc des plantes de 9h à 12h à Brive au potager. Une matinée d’automne idéale pour rencontrer les passionnés aux doigts verts et  repartir avec boutures en pot et conseils en poches. Récoltez dès à présent des graines, faites raciner des boutures, divisez les touffes de vivaces, récupérez des marcottes et les bulbes... Tout est accepté, plantes annuelles et vivaces, graminées, plantes d'intérieur, arbustes, fruitiers sans oublier les espèces anciennes… Entrée libre.



  • Sport canin. Concours national d'agility toute la journée à Brive sous le marché couvert, place du 14 juillet. L'agility est un sport canin dans lequel le chien évolue sur un parcours d'obstacles sous la conduite de son maître qui l'accompagne sur ledit parcours. Les épreuves s'enchaînent de 8h à 12h et de 14h à 17h30. Entrée libre.



  • Bourse aux oiseaux de 9h à 18h à Brive sous la halle Georges Brassens. Une trentaine d'éleveurs de la Société ornithologique briviste présentent, à l'observation et à la vente, plus de 1.500 oiseaux domestiques exotiques aux couleurs toutes plus chatoyantes les unes que les autres. Entrée: 2 euros. Infos au 06.72.24.53.83.



  • Vide-greniers toute la journée à Cublac, dans le bourg. Une manifestation, doublée avec la fête du cidre, organisée par le comité des fêtes. Infos au 05.55.85.22.89.



  • Fête de la nature de 10h à 18h. Les exposants se feront un plaisir de vous conter la nature, au travers de leurs produits et de leurs savoir-faire: exposition de tracteurs anciens, démonstrations de vannerie, de tournage sur bois, conférence sur le jardin, et dégustations de produits du terroir... Entrée libre.



  • Théâtre. Terra rouge à 17h à la Papeterie d'Uzerche. Dans le cadre des Francophonies du Limousin, en partenariat avec le Bottom théâtre et Des Lendemains qui chantent. Une pièce d'Aristide Tarnagda. Mise en scène Marie-Pierre Bésanger. "Deux frères, une seule voix: l'un parti, l'autre resté. Sont-ils les deux mêmes faces d'un être divisé? Poème scénique qui fracture le temps et l’espace, Terre rouge donne la parole à deux frères qui partagent, par-delà les continents, leur solitude. De leurs enfances enfuies, il ne reste que les souvenirs. Comme le double chant d’un seul et même personnage déchiré entre deux âmes, deux terres, deux vies, ils ressentent l’impossible retour en arrière: y a-t-il jamais eu une vie meilleure, dans le temps d’avant, celui où on était enfant, ensemble, sur la terre rouge? Qu’on soit resté au pays ou parti en Europe, l’enfance est un paradis perdu." Durée: 1 heure. Tarif unique à 10 euros. Spectacle accessible aux personnes malvoyantes ou aveugles. Infos: Les Lendemains qui chantent au 05.55.26.09.50.


************


LES EXPOS A VOIR




  • Alfred Nakache, le nageur d'Auschwitz au musée Edmond Michelet à Brive. Cette exposition qui débute ce 1er octobre a été réalisée par le Mémorial de la Shoah. Elle retrace le destin hors du commun d’Alfred Nakache, le meilleur nageur français de son époque. Figure emblématique du sport français de la fin des années trente, champion célébré pour ses exploits, Nakache devient la victime des persécutions qui frappent les juifs pendant la seconde guerre mondiale. Privé d’emploi et exclu des compétitions nationales par le régime de Vichy, il finit par être déporté à Auschwitz avec sa famille au début de 1944. Alors que sa femme et sa fille sont assassinées dès leur arrivée au camp, lui trouve la force de survivre et de continuer à nager à l’intérieur même du complexe concentrationnaire. Il en revient vivant, et participe encore aux Jeux olympiques de Londres en 1948 sous les couleurs françaises. L’exposition met en parallèle le parcours d’Alfred Nakache avec les événements tragiques de l’époque qu’il traverse: la montée de l’antisémitisme dans les années trente, la politique d’exclusion du régime de Vichy et l’entreprise d’extermination nazie. C’est aussi l’occasion d’une réflexion sur la question de la place du sport dans la société, et de son instrumentalisation politique. Entrée libre. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08. Jusqu’au 17 novembre.



  • L'histoire des barrages et des usines hydroélectriques en Corrèze à Brive aux archives municipales, rue Massénat. Une nouvelle exposition. C’est une formidable aventure humaine, technique et industrielle qu’a connu la Corrèze durant le 20e siècle avec la construction des barrages de la Dordogne et de la Vézère. Cette exposition qui comprend 18 tableaux et 3 thèmes, retrace les différentes étapes de ce pan d’histoire de la Corrèze et la métamorphose des territoires concernés. Le visiteur peut ainsi découvrir quels ont été les défis technologiques, les choix politiques mais aussi la vie quotidienne du "peuple des barrages" d’hier et d’aujourd’hui. Pour réaliser cette exposition, les archives départementales se sont appuyées sur des documents d’archives, des photographies historiques et des vidéos venant de leurs propres fonds, mais aussi de particuliers et des archives d’EDF. Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.18.50. Jusqu'au 25 octobre.


Bournazel Promenade




  • Les livres d'artistes à la médiathèque de Brive. L'exposition met en lumière le patrimoine contemporain de la médiathèque qui conserve dans ses réserves une centaine de livres d’artiste. Réalisés à de faibles tirages par des artistes, auteurs et plasticiens, Paroles d'écumeconvoquant également le travail d’artisans du livre comme les typographes ou les relieurs, faisant appel à différents supports tels le bois, le tissu, le papier ou même le béton, ces ouvrages se caractérisent par leur singularité. Rares et précieux, ils interrogent le livre à la fois comme œuvre et comme objet, dans une volonté d’affranchissement des normes et critères de l’édition et de la bibliophilie traditionnelles. Ces livres d’artiste constituent des collections trop souvent méconnues du public. Peu de lecteurs connaissent l’existence de ce patrimoine contemporain, régulièrement enrichi par de nouvelles acquisitions. Entrée libre. Ouvert du lundi au samedi inclus de 10h à 12h et de 14h à 18h. Plus d’infos au 05.55.18.17.50. Jusqu'au 13 octobre.



  • Eclats. Francis Morandini au musée Labenche. Derniers jours pour cette exposition photographique qui fait suite à la résidence de l'artiste sur le thème de la ville. Elle a été réalisée en partenariat avec le lycée d'Arsonval, plus précisément la classe de première littéraire option arts plastiques. Lauréat du prix Paris en 2006, Francis Morandini qui a étudié aux Beaux-Arts de Lyon durant 5 ans et qui travaille et vit aujourd’hui à Paris, était en résidence pendant 6 semaines dans l'établissement scolaire. Artiste et lycéens ont travaillé main dans la main entre travaux pratiques et perceptions artistiques en noir et blanc. L'art comme passeur de savoirs. Dans la salle d'exposition temporaire. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h30 à 12h et de 13h30 à 18h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.79 et sur le site museelabenche.brive.fr. Vous pouvez également lire notre article Une résidence qui a l'art de transmettre l'esprit argentique. Jusqu'au 7 octobre.



  • Eric Dumesny à la chapelle Saint-Libéral. Dernière semaine pour cette exposition. Amateur et inspiré par le grand Picasso, Eric Dumesny a passé du temps à analyser et à imiter le trait de cette peinture qui lui parle bien. Il reprendra cent fois les gestes du génie pour en comprendre ses œuvres. Parallèlement, il s’appuie sur ses recherches pour affirmer ses propres valeurs. Valeurs poétiques avec ses bouquets aux fleurs éclatantes qui ne masquent jamais la sensibilité du jeune peintre. Couleurs autoritaires, définitives et consistantes, pourfendant les formes tourmentées du dessin. Valeurs sensibles avec ses femmes plus instinctives, tour à tour mères, enfants, sours ou amantes aux regards tendres, enlacés, soudés, sacralisés, mutilés ou vieillis, mais visages lumineusement expressifs de vie. Entrée gratuite. Tous les jours sauf lundi de 10h à 18h et dimanche de 15h à 18h. Jusqu’au 7 octobre.



  • Olivier Giroud et Patrick MauryOlivier Giroud et Patrick Maury au musée du cloître à Tulle, dans le jardin, les galeries et la salle capitulaire. Des sculptures claustrales entre bois pierres et terres pour ces deux artistes. Olivier Giroud fait surgir l'œuvre à partir de la matière brute, terre ou bois, qu'il façonne. Patrick Maury part dans la pierre pour l'essentiel de son travail à la recherche d'une sculpture. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.91.05. Jusqu'au 13 octobre.



  • Un chef d'œuvre de l'art médiéval au musée du cloître de Tulle. La châsse de la crucifixion est un reliquaire en émail champlevé entre dans les collections du musée qui propose de découvrir de témoignage exceptionnel de l'émaillerie limousine du 13e siècle. Cette châsse, classée Monument historique en 1891, se trouvait dans l’église Saint-Pierre au moment de son classement. La propriété en fut attribuée à la Ville de Tulle. Longtemps conservée par le presbytère, elle n’a jamais rejoint les collections du musée du cloître. Elle avait été mise à l’abri dans un coffre à la banque de France puis vers 1995, déposée provisoirement au musée des Beaux-arts de Limoges par les Monuments historiques. Cette pièce exceptionnelle a été restituée à Tulle le 3 juillet dernier. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.91.05. Jusqu'en janvier 2013.



  • 1939-1945. La Résistance du plateau des Etangs à Paris libéré au musée des armes à Tulle, rue du 9 juin. Tout au long des 27 panneaux qui la composent, cette exposition réalisée par le comité de parrainage de la Stèle, est consacrée à la Résistance et illustre le combat des femmes et des hommes, souvent très jeunes, qui ont lutté au péril de leurs vies contre l'occupant nazi et le régime de Vichy au sein des francs tireurs partisans et plus particulièrement sur le plateau des Etangs à Clergoux. L’exposition présente de manière chronologique et thématique les événements du second conflit mondial et les relie aux actes de Résistance du Plateau des Etangs tout en proposant une sélection d’objets issue des collections du musée.Entrée gratuite. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 et le 1er dimanche du mois, fermé le mardi. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu'au 29 octobre.



  • affiche_MexiqueLe Cinquième soleil, arts du Mexique au musée de Sarran. L'exposition présente plus de 150 œuvres des arts anciens et populaires du Mexique, fondées sur un substrat amérindien largement partagé. Des prêts exceptionnels du musée du quai Branly, de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale et de collectionneurs privés, couvrent 3.000 ans de création artistique, d'une extraordinaire diversité culturelle. Entre temps cyclique et fin du monde. La légende des Soleils décrit la succession des quatre mondes, ou Soleils, qui ont précédé le Cinquième Soleil, monde des Aztèques dans lequel nous vivons encore. Chacune de ces quatre ères, associée à une divinité, s’est achevée par une catastrophe (jaguars dévoreurs, vent-tempête, pluie de feu, eau-inondation). Le monde actuel, créé à Teotihuacan, fut mis en marche par le sacrifice de plusieurs divinités, devenues notamment le Soleil et la Lune. Pour que vive ce Cinquième Soleil, les Aztèques poursuivirent l'œuvre des dieux par d’autres sacrifices. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Entrée: 4 euros (3 et 2,5 en tarifs réduits). Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentchirac.fr. Jusqu'au 11 novembre.