Actualités

Les lauréats du prix 12/17 viennent d’être désignés

  • Publié le 05/10/2012 à 08:16
  • Par Jennifer BRESSAN


La valse des prix de cette rentrée continue. C'est au tour de Jo Witek de recevoir le prix 12/14 pour Récit intégral (ou presque) d’une coupe de cheveux ratée aux éditions Seuil jeunesse et  Eric Sanvoisin, le prix 15/17 pour Le parloir, aux éditions Gründ jeunesse.

Le prix 12/17 Crédit agricole créé pour concrétiser le jumelage entre la foire du livre de Brive et le salon du livre de Montréal récompense aujourd'hui les auteurs de littérature qui s'adressent aux jeunes selon deux tranches d'âge.

Côté 12/14, c'est Jo Witek qui remporte le prix pour son ouvrage plein d'humour Récit intégral (ou presque) d’une coupe de cheveux ratée aux éditions Seuil jeunesse. Un ouvrage qui entraîne les jeunes lecteurs dans un journal intime, et, chose plutôt rare, un journal intime masculin. Celui de Xavier, ado de 15 ans désespéré par une coupe de cheveux plus que terrible juste avant la rentrée des classes. Cette histoire d'amitiés et d'amour sur fond de parcours scolaire à décider, de jalousies à ravaler et de bulletins de notes à assurer est remplie d'humour et de sensibilité et rend compte avec justesse des affres de l'adolescence.

Côté 15/17, c'est Eric Sanvoisin qui est primé pour Le parloir, aux éditions Gründ jeunesse. Changement de décor. Le livre s'ouvre avec Yann, 18 ans, devenu muet après avoir été accusé de meurtre et incarcéré en préventive. Personne ne parvient à lui soutirer un traître mot. Pas plus ses codétenus que son avocat ou même sa mère.

De parloirs en parloirs, c'est finalement une toute autre histoire qui va se dessiner. Celle de son amour pour Déborah, maltraitée par un père alcoolique et violent. Une altercation qui se solde par un geste définitif.  Folie passagère? Légitime défense? Préméditation? Yann demeure dans un mutisme acharné et suicidaire qui laisse présager le pire et fait planer l'ombre d'un terrible secret, qui ne sera pas révélé avant les dernières pages de ce livre puissant et prenant, qui avance dans une lenteur implacable et angoissante. Un roman noir, à la fois brut et sensible.

Les deux auteurs, invités de la foire du livre, recevront leur prix, décernés par un jury de bibliothécaires, de libraires et de lecteurs durant l'événement littéraire briviste qui se déroulera les 9, 10 et 11 novembre.

************

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter nos précédents articles: