Actualités

Seniors. La chute, ça n’arrive pas qu’aux autres

  • Publié le 11/10/2012 à 16:00
  • Par Jennifer BRESSAN


Le forum "Bien vieillir chez soi en équilibre ou comment éviter les chutes", organisé cet après-midi par la Ville de Brive et le conseil des Sages visait à informer et anticiper l'ennemi numéro 1 des seniors: la chute. Preuve s'il en fallait une de l'intérêt de cette tranche d'âge pour ce vrai problème: la salle était comble.

Après le sport et l'art, le forum 2012, organisé par la Ville et la commission santé du conseil des sages, a traité du "Bien vieillir chez soi en équilibre ou comment éviter les chutes". Une prévention indispensable pour les seniors comme l'indiquent les chiffres, rappelés par le maire de Brive Philippe Nauche qui a inauguré le forum: "85% des personnes de plus de 65 ans ont déjà chuté. Chutes qui sont à l'origine de plus de 10.000 décès par an dans notre pays".

Un chiffre qui interpelle. Une problématique importante et qui intéresse. La salle du Pont du Buy était comble cet après-midi. Devant l'auditoire attentif, trois intervenants se sont succédés. Amélie Flamen d'abord, enseignante en activité physique adaptée au centre hospitalier de Brive. "La moitié des personnes de plus de 80 ans a déjà chuté une ou plusieurs fois", précise-t-elle. "Et il faut savoir que 40% des personnes âgées hospitalisées suite à des chutes ne rentreront pas chez elles et partiront en maison de retraite."

"L'important est d'éviter le cercle vicieux qui fait qu'après une chute, on craint de retomber alors on marche moins, ou plus du tout", explique Amélie Flamen. "C'est la porte ouverte à la grabatisation car lorsqu'on essaye de se remettre à marcher, on a plus de difficultés, les articulations sont plus raides et l'équilibre vacillant. L'autonomie finit par diminuer et s'en suit un isolement social et humain." Une spirale à éviter autant que faire se peut.

Et pour cela, Amélie Flamen a donné des conseils simples et efficaces: une alimentation équilibrée, une bonne hydratation, des bilans médicaux réguliers, le port de chaussures adaptées (pour les femmes, des talons qui n'excèdent pas les 3-4 cm) et de bonnes pantoufles: tant pis pour les jolies mules, on préférera les charentaises! On s'interdit de monter sur des chaises pour faire la poussière sur le dessus d'un meuble: "des chutes de la sorte, on en rencontre tous les jours à l'hôpital", on désencombre les pièces, supprime au maximum les tapis, on éclaire bien les pièces surtout les cages d'escalier et une ampoule sur deux allumée dans un lustre, ça ne suffit pas... Oui j'ai une grand-mère alors j'en sais quelque chose !"

Au terme de son intervention et avant qu'Evelyne Sancier, directrice SIRMAD Corrèze téléassistance ne vienne parler à l'auditoire de domotique et des dernières technologies pour équiper et sécuriser la maison, Vincent Dinard et Désiré Danieli, du service municipal des sports, ont proposé des exercices pratiques.

Et de reproduire par exemple des situations de chutes vers l'arrière (lors desquelles il faut éviter à tout prix de se retenir sur ses mains), le côté ou l'avant. "Dans ce cas-là, il faut faire le dos rond", expliquent-t-ils, en joignant le geste à la parole. Un conseil avisé qui aurait été bien utile à Armande, 86 ans. "Il y a quelque temps, j'ai voulu descendre un peu précipitamment du lit, et mes jambes ne m'ont pas portée. Je suis tombée sans pouvoir me relever car mon bras était coincé entre le lit et la cloison", se souvient-elle. "Il y a eu aussi la chute dans les escaliers qui manquaient de lumière et, plus récemment, la chute dans le jardin lors de laquelle je me suis cassée le nez", confie-t-elle, tandis que les intervenants montrent la nécessité d'acquérir le réflexe de tendre les mains lors d'une chute en avant.

Armande ne peut qu'acquiescer. "Heureusement jusqu'à il y a deux ans, j'ai fait de la gym au sol et de l'aquagym et je peux vous dire que je le sens, que ça m'aide au quotidien et que ça m'a aidée à récupérer de mes blessures." Vincent Dinard et Désiré Danieli le rappellent: 30 minutes d'activités modérées, telles que la marche, le jardinage ou les courses, améliorent considérablement la condition physique.

"La prévention de la chute est une thématique très importante pour nous", a expliqué le maire. "Ce forum a été organisé dans le cadre du label "Bien vieillir, vivre ensemble" obtenu par la municipalité à l'été 2011. Ce label est pour nous le moyen de nous fixer des engagements, l'occasion de mener des actions concrètes pour bien vieillir et surtout bien vieillir ensemble pour qu'à tous les âges de la vie, les habitants se sentent totalement présents dans la cité."