Actualités

Rue de l’Ile du Roi : ce soir plus de maison au 15

  • Publié le 09/02/2009 à 09:59
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Une démolition délicate10h, ce matin, la mini-pelle était à pied d'oeuvre pour détruire le 15 de la rue de l'Ile du Roi.

Ce soir, il ne restera plus grand chose de la maison qui avait été entièrement vidé, la semaine précédente, de tout matériau pouvant être revalorisé. Ce qu'on appelle une déconstruction sélective qui crée sa petite animation dans le quartier.De la maison coincée entre deux autres maisons encore habitées, ne reste plus que les murs et les cloisons. "Tout ce qui pouvait être valorisé l'a été, le toit, les planchers, les réseaux... Il n'y a plus que le dur. Maintenant, ça va aller très vite", assure Marc Pouzol, de l'entreprise du même nom chargée des quatre démolitions sur la rue de l'Ile du Roi. "Le plus long sera d'évacuer les gravats au fur et à mesure."

De l'autre côté de la rue, derrière leurs rideaux, les riverains suivent cet adieu à ce qui fut leur vis-à-vis pendant des années. Quelque passants s'arrêtent. La propriétaire du 13, dont l'habitation est attenante, vient aux nouvelles, un peu inquiète pour la suite du chantier. L'entrepreneur la rassure: "Nous allons posé un crépi sur le mur mis à nu et refaire un muret pour soutenir votre balcon."

Tout de même, la riveraine déplore cette désertification en marche sur les bords de la Corrèze, même si la cause est entendue pour faire des abords une coulée verte. Enfant de l'autre rive, elle se souvient du temps où "ici il n'y avait que des jardins. Il n'y avait pas de rue, c'était un chemin de terre". L'aménagement urbain en marche.

Dès mercredi, l'entreprise Pouzol s'attaquera au désamiantage de l'habitation suivante.