Actualités

Sainte-Féréole : un village de vacances pour arrêter le temps

  • Publié le 27/06/2009 à 06:00
  • Par Jean René LAVERGNE
sc1a3760''Se mettre au vert'' va prendre toute sa signification au village de vacances de Sainte Féréole. Vingt-cinq logements dispersés judicieusement sur un vaste terrain dominent la vallée des Saulières. Ces appartements se confondent avec la nature, les toits sont végétalisés. La réalisation semble inspirée par l'habitat troglodytique, la modernité en plus.sc1a3730''Tout voir sans être vu", tel est le concept de ces appartements en terrasse qui semblent s'enfoncer dans la terre avec de larges baies vitrées. Elles s'ouvrent sur une petite terrasse de gazon anglais, puis ce sont de vastes espaces de prairies naturelles qui seront fauchés une fois par an. La vallée des Saulières se dresse comme un premier théâtre de verdure. Plus loin, la ligne d'horizon par temps clair est infinie. On devine, dit-on, les hauteurs de Terrasson. Les intérieurs laissent apparaître des pans entiers de béton. Pour certains, ce sera sans doute un peu trop brut de décoffrage. ''C'est un choix de l'architecte", fait remarquer Sylvette Chanourdie, directrice des services techniques à la Communauté d'agglomération de Brive (CAB). sc1a3768On vous le dit, ce village à tous les étages est une rupture avec les us et les coutumes du quotidien. Le béton n'est visible qu'à l'intérieur de l'appartement, à l'extérieur la structure est masquée par un épais tapis de graminées.

Un site exceptionnel, pour des vacances hors du temps, avec un habitat en parfaite harmonie avec un environnement préservé. Ce village, situé à quelques coups de pédales du centre bourg, aura coûté 3,3 millionsd'euros financés à près de 95% par la Communauté d'agglomération de Brive.

sc1a3778Malgré les difficultés techniques qui se sont dressées au fil du chantier, les 25 logements, dont deux spécialement aménagés pour accueillir des personnes handicapées, ont été réalisés en moins de deux ans.

Sur place, les touristes auront à leur disposition un terrain pour jouer aux boules, une piscine et un bar mais il ne faudra pas compter sur de gentils organisateurs. En revanche, une hôtesse d'accueil sera susceptible de répondre à toutes les interrogations.  

Côté tarifs, il faudra dépenser, pour une semaine dans un gîte 4 à 6 personnes, entre 325 et 690 euros la semaine, et, pour un gîte 6 à 8 personnes, entre 430 et 985 euros par semaine, ceci en fonction des saisons. Plus détails en contactant l'Office de tourisme de Brive et son pays.

Les premiers vacanciers devraient poser leurs valises vers le 14 juillet, les réservations seront gérées par l'office de tourisme. 

sc1a3736

sc1a3722

sc1a3747

sc1a3752

sc1a3771