Actualités

C’est reparti pour Aquaparenthèse

  • Publié le 20/10/2012 à 06:04
  • Par Patrick MENEYROL


La Ville de Brive, la CPAM de la Corrèze et la Ligue nationale contre le cancer ont renouvelé hier le partenariat Aquaparenthèse. Celui-ci existe depuis 2010 et permet à des personnes atteintes d'un cancer de bénéficier d'activités aquatiques source de bien-être.

Cette reconduction, c'est tout simplement la prise en compte du succès de cet atelier piscine. Une activité de relaxation et d'aide aux malades qui apporte des bienfaits très utiles aux personnes souffrant d'un cancer et donc fragilisées. Elle s'adresse non seulement aux malades mais aussi à leur famille, soit entre l'annonce de la maladie et le début des traitements, soit après la phase de traitements, l'accès se faisant impérativement par prescription du médecin.

Cet accès se fait en général au minimum pour une année, à raison d'une séance par semaine. Des séances qui ne désemplissent pas depuis leur création puisqu'elles regroupent régulièrement plus d'une dizaine de personnes. Cette année par exemple, ce sont une cinquantaine de malades qui ont pu en bénéficier. La Ville prenant à sa charge le prêt d'un bassin de natation et le personnel nécessaire.

L'eau est un élément qui procure détente morale et relaxation physique. C'est le meilleur draineur lymphatique naturel car les mouvements dans l'eau assurent un massage qui contribue notamment à combattre les problèmes d'œdème. On comprend l'importance de cette pratique pour des personnes atteintes d'un cancer qui, face à des soins lourds, retrouvent grâce à l'eau un peu de bien-être, et de réconfort, car l'échange avec les autres participants est souvent tout aussi important que l'activité physique.