Actualités

Sikasso s’expose à Brive

  • Publié le 02/11/2012 à 13:10
  • Par Michel DUBREUIL
A l'occasion du 30e anniversaire du jumelage entre Brive et Sikasso, la cité corrézienne accueille au musée Labenche et à la chapelle Saint-Libéral deux expositions, jusqu'au 31 décembre. La première porte sur la spiritualité Sénoufo, et la seconde sur la ville et les habitants de Sikasso.

"Permettre à tous les brivistes d'appréhender les richesses de la culture de la région de Sikasso , mais aussi de voir des aspects concrets de la vie quotidienne de notre ville jumelle", tel est l'objectif de cette double exposition, énoncé lors du vernissage par Françoise Gautry, adjoint au maire en charge de la Culture, en présence de Mamadou Tangar, maire de Sikasso et de Marie Sylla, député de Sikasso.

La salle d'exposition du musée Labenche présente pour sa part la vie spirituelle de l'ethnie Sénoufo implantée dans le sud du Mali. Les pièces venues de différents musées, de particuliers, et du Centre de sauvegarde et de promotion de la culture Sénoufo de Sikasso retracent ainsi le parcours spirituel d'un Sénoufo, de sa naissance à sa mort, " ponctué de rites et de cérémonies, étayé d'objets mystiques, dont la portée cultuelle témoigne de l'extraordinaire histoire du peuple Sénoufo".

La chapelle Saint-Libéral apporte une vision complémentaire. Les photos de l'association Brive Sikasso et de Sylvain Marchou, présentent la ville malienne, son patrimoine, et ses habitants. Ces clichés, réalisés entre 2000 et 2010 explorent cinq grands thèmes: les édifices, la vie urbaine, le 50e anniversaire de l'indépendance du Mali, les réalisations de l'association Brive Sikasso et des portraits.

Ces expositions sont aussi un message adressé par la Ville de Brive à ses amis maliens: "dans les moments difficiles que vous connaissez, nous demeurons à vos côtés, comme nous l'avons été dans le passé et comme nous le serons dans le futur", a souligné Françoise Gautry.

Des propos qui ont été bien relevés par Mamadou Tangara. Le maire de Sikasso a rappelé les valeurs qui avaient toujours été au centre de ce jumelage: "amitié, confiance, solidarité, sincérité, compréhension partagée". Signe de ces fortes relations, une rue de Sikasso a été baptisée "Brive la Gaillarde" et une maison du partenariat va voir le jour. Mamadou Tanga a ensuite évoqué de nombreux projets avant de souhaiter que son pays retrouve au plus vite "l'héritage de tolérance et de respect mutuel" qui a toujours été inscrit dans les valeurs traditionnelles maliennes.