Actualités

Le Femina signera à la foire du livre de Brive

  • Publié le 06/11/2012 à 10:10
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Le prix Femina a été attribué hier à Patrick Deville pour Peste & Choléra, une épopée sur le destin d'un homme d'exception, Alexandre Yersin, explorateur en blouse blanche parti au bout du monde découvrir le redoutable bacille de la peste. L'écrivain voyageur signera son ouvrage ce week-end à la foire du livre de Brive. Et la course continue pour les prétendants aux prix littéraires.



Il était pressenti aussi pour le Médicis et le Goncourt. Patrick Deville a donc été élu par les dames du Femina au premier tour, par 10 voix, contre 2 à Anne Serre pour Petite table soit mise (Verdier). Jérôme Ferrari, également en lice pour le Goncourt, et Bruno Le Maire figuraient aussi dans la liste du Femina. On peut dire que les candidats aux prix littéraires sont cette semaine sur des charbons ardents puisque jusqu'à jeudi seront proclamés les lauréats Médicis (aujourd'hui), Goncourt et Renaudot (mercredi), enfin Décembre et Flore (jeudi).

Le Médicis devrait départager tout à l'heure six romans français dont le Oh... percutant et iconoclaste de Philippe Djian (Gallimard) . À ses côtés, concourent le Marocain d'expression française Abdellah Taïa, le Belge Patrick Roegiers, Emmanuelle Pireyre et Leslie Kaplan. Côté étranger (traductions), le match opposera en particulier l'Allemand Ferdinand von Schirach, auteur de Coupables (Gallimard), et Salman Rushdie, avec son autobiographie Joseph Anton (Plon).

Mercredi, les regards vont se braquer sur le sélect restaurant Drouant où seront proclamés à la mi-journée le Goncourt et le Renaudot. Le Goncourt conserve quatre finalistes: Patrick Deville, Jérôme Ferrari (Le sermon sur la chute de Rome, Acte Sud), la Française d'origine vietnamienne Linda Lê (Lame de fond chez Bougois) et le Suisse Joël Dicker (La vérité sur l'affaire Harry Québert chez Fallois). Quant au Renaudot, c'est Vassilis Alexakis, avec L'enfant grec (Stock), qui semble grand favori face à quatre rivaux. Le prix Décembre terminera cette semaine de folie, jeudi, avec notamment Christine Angot et son angoissante Semaine de vacances (Flammarion) qui a déjà reçu le prix Sade il y a quelques semaines, sans vraiment l'enthousiasmer. Enfin, le prix de Flore a retenu six finalistes: La Nuit a dévoré le monde de Pit Agarmen (Robert Laffont), La théorie de l'information (Gallimard) d'Anne Bellanger, Les patriarches (Grasset) d'Anne Brest, Zenith Hôtel (Finitude) d'Oscar Coop-Phane, Petite table soit mise! (Verdier) d'Anne Serre et toujours Philippe Djan et son Oh... Soirée de folie en perspective avec Frédéric Beigbeder et ses compères. Mais attention car le lendemain, l'Orient express emportera les écrivains vers Brive. Bref, suspense garanti pour ce marathon disputé par une poignée de favoris et quelques challengers.

************


Sur ce sujet, vous pouvez également consulter nos autres articles: