Actualités

Ouverture des rencontres Edmond-michelet

  • Publié le 22/11/2012 à 09:39
  • Par Patrick MENEYROL


"Le monde de la réalité a ses limites, le monde de l'imaginaire n'a pas de frontière". C'est par cette phrase de Jean-Jacques Rousseau que Françoise Gautry a conclu son discours d'ouverture des 36e rencontres Edmond-Michelet. Frontière(s), c'est le thème choisi pour ces 2 jours de débats intenses.

La salle Escande de la CCI était déjà bien remplie ce matin à 9h pour l'ouverture des rencontres Edmond-Michelet, 36e du nom. Public, intervenants et officiels étaient au rendez-vous. C'est le vice-président Maigne, de la CCI, qui a ouvert le bal des discours d'accueil. La Chambre de commerce et d'industrie est le lieu habituel de ces rencontres, et le thème de cette année est en parfait accord aussi avec le monde du commerce. "Les commerçants ne sont-ils pas des passages entre les hommes, les lieux, les frontières?", a-t-il précisé. "Le commerce, c'est l'échange, le contact avec l'extérieur."

Deux journées de réflexion civique partagée qui ont débuté dès la fin des discours par une première conférence animée par Tristan Lecoq, professeur des universités à la Sorbonne qui, avec 2 de ses collègues, ont mis en perspective la notion de frontière(s) avec les faits historiques nés de la fin de la seconde guerre mondiale ou de la guerre froide. Comprendre le présent en étudiant le passé. L'après-midi et la soirée seront consacrés à l'avènement et au développement d'internet, qui porte en lui l'abolition des frontières. Une révolution qui semble rendre obsolète la notion même de barrières géopolitiques, cloisonnements entre les hommes. Mais est-ce une vérité? Au lieu de les abolir, internet ne se contente-t-il pas de déplacer les frontières?

La dernière journée, demain, laissera la place aux jeunes. Des lycéens et des étudiants des académies de Limoges et de Toulouse se sont mobilisés, avec leurs professeurs, sur le sens à donner à la notion de frontière aujourd'hui. Ils ont réfléchi à la question et apporteront leurs réponses à la réflexion de tous lors d'un colloque qui se déroulera le matin.

Conférences, débats, colloque, l'occasion de réfléchir à notre monde actuel, en se référant à des notions historiques, sociales et politiques, suggérées également par une exposition à la CCI durant ces rencontres, exposition consacrée à l'utilisation de la notion de frontière dans les affiches de propagande de la seconde guerre mondiale.