Actualités

Le recteur en visite à Lavoisier

  • Publié le 23/11/2012 à 16:33
  • Par Jennifer BRESSAN


Cet après-midi, Luc Johann, le nouveau recteur de l'académie de Limoges était en visite au lycée professionnel et centre de formation d'apprentis Lavoisier. L'occasion de mettre en lumière ces formations professionnelles trop souvent dévalorisées, côté recteur. Un signe fort de reconnaissance du travail effectué, côté proviseur.

Le lycée professionnel et CFA Lavoisier recevait cet après-midi la visite, conduite par le proviseur Thierry Lacaze, du recteur de l'académie de Limoges, Luc Johann qui a pris ses fonctions cette rentrée, accompagné par ses conseillers, Shamira Kasri, représentant la Ville et le Conseil régional, le directeur académique de la Corrèze ainsi que les inspecteurs des filières proposées par l'établissement.

Des filières diversifiées allant du CAP au Bac Pro en passant par le brevet des métiers d'art articulés autour de trois domaines: les métiers de l'automobile, de la métallurgie et de l'ébénisterie d'art. Une offre de formation complétée par celle du CFA. Au total, 235 élèves et 86 apprentis, un chiffre en légère baisse cette rentrée.

Une diversité saluée par le recteur au même titre que le travail de l'équipe encadrante. Les chiffres parlent d'eux-mêmes et montrent des bons résultats en CAP et une baisse du côté des Bac Pro à relativiser: les taux de réussite restant supérieurs à la moyenne académique en carrosserie et réalisation d'ouvrages chaudronnés. La quantité de projets menés à l'intérieur de l'établissement parle aussi, comme par exemple la participation au 4L Trophy (nous vous en avions parlé ici). "Ce n'est pas un hasard si je me déplace dans un lycée professionnel. C'est un signe fort qui s'imposait. Il est important que vous sachiez que nous sommes à vos côtés", a déclaré le recteur avant que ne commence la visite exhaustive de l'établissement, des bureaux aux ateliers en passant par l'internat et le self.

A chaque atelier ses émanations singulières: le bois, la peinture, le cambouis. Dans tous, la même ambiance: une ambiance de travail. Tour à tour, le groupe, mené par Luc Johann et Thierry Lacaze, est allé à la rencontre des professeurs et des élèves, en tout cas pour ceux qui n'étaient pas partis en formation. Les pièces réalisées par les élèves, présentées ou utilisées d'ailleurs en différents endroits de l'établissement, sont observées, expliquées, admirées aussi. Des beaux meubles de bois art-déco, des carrosseries impeccables et singulièrement repeintes, des objets d'art et de métal... Les savoir-faire sont étalés, les compétences des élèves soulignées.

"Votre venue est le symbole d'une juste reconnaissance de ces filières qui accueillent chaque année un public souvent défavorisé, des jeunes au passé scolaire compliqué, parfois très chaotique et dont l'estime de soi, si importante à cet âge, a largement été entamée", a expliqué le proviseur. "Dans cet établissement à taille humaine, la réussite de chacun importe à tous", a-t-il conclu.