Actualités

En excellente « Harmonie »

  • Publié le 27/06/2009 à 13:43
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Le député-maire Philippe Nauche, le président de l'Amicale Henri Carcel et le directeur musical Davy DutreixDes musiciens sans instruments, un directeur sans baguette et aucune note dans l'air: l'heure n'était pas au concert mais à la célébration. Cette saison, l'Harmonie municipale Sainte-Cécile a en effet remporté le prix d'excellence au concours national à Brioude en Haute-Loire. D'où une petite cérémonie symbolique et sympathique qui s'est tenue en tout début d'après-midi en mairie.

Pas de prix sans diplôme et l'Amicale avait pensé à apporter le sien bien encadré sous verre pour le montrer fièrement aux édiles. Diplôme qui ira ensuite rejoindre ceux déjà affichés dans la salle de répétition. Quelques uns des 80 musiciens de l'Harmonie étaient rassemblés en salle Claude Fougères. Des musiciens de tous âges balayant quatre générations. Le plus jeune à 10 ans, le plus âgé 78 ans.

"Harmonistes" de la Sainte-Cécile"C'est un résultat exceptionnel", affirmait le président de l'Amicale Henri Carcel au député-maire de Brive Philippe Nauche qui a félicité l'assistance pour ce beau prix d'excellence. "Ce concours nous a poussé à aborder un répertoire inhabituel. Je remercie les professeurs du Conservatoire qui nous ont aidé dans cette voie." Le président n'a pas caché son espoir de voir cette collaboration se renforcer dans les années à venir.

La conseillère Véronique Seille félicitant président, directeur et musiciensLes "harmonistes" ont ainsi brillé dans leur interprétation du morceau imposé "Funky people". Décidément "une année jazz" pour la Sainte-Cécile, comme le souligne son directeur musical Davy Dutreix. "Notre concert de printemps était aussi très orienté jazz et nous sommes amenés à travailler un registre de plus en plus large, musiques de films ou symphoniques, créations contemporaines..." Ce qui exige des heures de répétitions et quelques fronts plissés par l'ampleur de l'effort.

"Ce qui me touche et force mon admiration", a conclu la conseillère municipale Véronique Seille, "réside dans la qualité des individualités mises au service du collectif, dans votre sens de l'abnégation pour donner le meilleur." On ne peut rêver plus beau compliment.

A noter, pour la petite histoire, que l'Harmonie municipale Sainte-Cécile est une honorable dame, créée en... 1863, sous le nom de Société musicale. Depuis cette date, elle a participé à 34 concours.