Actualités

Le POLT se fait une beauté

  • Publié le 30/11/2012 à 13:53
  • Par Patrick MENEYROL


Le 9 décembre prochain, la SNCF va modifier certains horaires de trains. Peu en fait car la compagnie nationale et sa petite sœur, Réseau ferré de France, ont, malgré l'importance des travaux à réaliser en 2013, cadencé tout cela avec le bon passage des trains, et occasionné ainsi le moins de gêne possible aux usagers.

"Avant, c'est la circulation des trains qui s'adaptait aux travaux. Dorénavant, ce sont les travaux qui s'adaptent à la circulation." Le message lancé par la SNCF et Réseau ferré de France est clair: Il va y avoir des travaux. Beaucoup. Mais on a fait la maximum pour ne pas perturber les trajets des usagers, des clients comme il convient de dire aujourd'hui.

Concrètement, les 2 entreprises continuent la modernisation de la ligne Paris-Toulouse. Un axe qualifié de "stratégique" par Stéphane Leprince, directeur régional RFF Centre-Limousin. Cela se traduit en 2013 par des investissements à hauteur de 70 millions d'euros sur l'ensemble de la ligne, dont 32 pour le seul Limousin. Des travaux qui, même s'ils ont lieu en dehors de la région, impacteront forcément la circulation des trains. Pour éviter un maximum de désagrément, les 2 entreprises ont travaillé ensemble au cadencement de ces chantiers, en fonction du passage des rames. Une sorte de planification par glissement qui devrait permettre de dégager des plages horaires de travail, fixes, en fonction de la circulation des trains. Ce système est pensé pour fournir aux usagers une meilleure lisibilité et ainsi mieux prévoir leurs déplacements.

Les trains devraient donc partir à l'heure et arriver sans trop de retard même s'ils sont obligés, à hauteur des chantiers, de limiter leur vitesse. Toutefois, comme le précise Philippe Charlot, directeur régional de la SNCF, "on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs". Cela veut dire qu'il y aura sûrement des retards, même s'ils sont minimisés. De plus, certains trains seront supprimés et la ligne sera même provisoirement coupée certains week-end pour réaliser des travaux très importants et complexes comme la suppression de passages à niveaux, la création de ponts routes ou la réfection de tunnels. Les plus gros chantiers pourront s'étaler entre 9 et 45 semaines.

Au-delà du POLT, d'autres lignes de la région seront concernées par des travaux de maintenance ou de modernisation: Limoges-Poitiers, Limoges-Angoulême, Limoges-Périgueux, Limoges-Nexon-Brive, Limoges-Ussel, Limoges-Montluçon et Brive-Ussel. Pour plus de renseignements: numéro vert 0 800 574 303 ou www.sncf.com.