Actualités

Cartier au cœur du conseil de quartier

  • Publié le 13/12/2012 à 10:45
  • Par Patrick MENEYROL


Le conseil de quartier ouest était réuni au grand complet hier soir en salle d'honneur à la mairie. Au menu de ce rendez-vous auquel participaient plusieurs élus, Michel Da Cunha, Camille Lemeunier et Catherine Gabriel, les rapports de différents groupes de travail, la présentation du projet d'aménagement de la halle Brassens qui intéresse tous les Brivistes, celle du conseil de la vie locale et celle du projet de la future place Jacques Cartier.

Commençons par ce dernier point, intéressant sur la forme et sur le fond. La place Jacques Cartier est actuellement un endroit peu agréable, occupé en grande partie par des places de stationnement et pour le moins terne. La Ville a donc décidé voici quelques mois d'engager une réflexion sur un nouvel aménagement de l'espace, pour en faire un endroit plus convivial, avec marché, commerces, espaces verts, lieux de rencontre, bref, donner à cette place une âme, et au quartier, un cœur.

Le projet concocté par les équipes municipales et un architecte a donné lieu à une vraie expression démocratique et participative de la part des habitants. De réunion en réunion, et il y en a eu beaucoup, les différents acteurs de cet endroit que sont les riverains, les commerçants et tous les services, municipaux ou autres, ont pu se rencontrer, dialoguer, échanger, et faire avancer le dossier. Il ne s'agissait bien sûr que d'avis, mais ils ont été écoutés par les décideurs, et même entendus pour certains. Ainsi, des modifications ont été apportées au fur et à  mesure de certaines remarques, jugées judicieuses. Le projet est aujourd'hui définitivement arrêté et il sera présenté et soumis au vote du prochain conseil municipal.

Consensus et intérêt également pour le conseil de la vie locale, premier du genre à Brive. Ce conseil entend créer les conditions à la prise de parole et à l'expression des habitants. Lieu d'échange et de dialogue avec les élus et les responsables des services, ce conseil, qui a un avis consultatif, permettra l'information, la consultation, la concertation et l'implication de tous sur des dossiers qui concernent le quotidien de leur quartier. Un outil qui doit permettre de resserrer les liens sociaux entre les habitants et leur environnement.

La discussion s'est également portée sur d'autres sujets qui, cette fois, interpellent les habitants. Certains ont signalé leur inquiétude face à ce qu'ils nomment les incivilités. Elles peuvent aussi bien concerner les attitudes des uns envers les autres, que les questions de propreté de la voirie avec notamment le problème des déjections canines ou celui du ramassage des ordures, ou encore les regroupements de "jeunes" le soir à certains endroits. Un questionnement que Michel Da Cunha prend très au sérieux. Pour lui, "rien n'excuse les incivilités. S'il faut expliquer", précise-t-il, "pour mieux prévenir les problèmes, il faut aussi être ferme". Tout en précisant que selon lui, en ce qui concerne les attroupements de "jeunes", "on est plus dans le ressenti que dans la réalité".