Actualités

Pour tout savoir sur l’agenda 21

  • Publié le 14/12/2012 à 07:30
  • Par Patrick MENEYROL


Lundi prochain, le 17 janvier, une grande réunion publique d'information et de débat, fera le point sur l'agenda 21 local de Brive. Un rendez-vous qui se tiendra dans les locaux de l'espace congrès de l'immeuble consulaire, à partir de 18h30. Incontournable pour mieux comprendre ce qu'il convient de faire pour l'avenir de la planète et donc le nôtre.

Tout le monde a aujourd'hui en tête la notion de développement durable. Cette idée, popularisée lors du sommet de la terre à Rio en 1992, vise, au regard du changement climatique et de l'épuisement des matières premières, à faire en sorte de ne plus "tirer sur la corde" de la terre pour que les générations futures puissent encore vivre dans de bonnes conditions. En France, cela s'est concrétisé par l'adoption en 2005 d'une charte de l'environnement qui stipule que "les politiques publiques doivent promouvoir un développement durable. A cet effet, elles concilient la protection et la mise en valeur de l'environnement, le développement économique,  et le progrès social". Penser global, agir local, cette démarche donne naissance aux agendas 21, qui sont la traduction locale de ces préoccupations.

Lundi soir, ce sont toutes les actions entreprises par la Ville, actuelles et futures, qui vont donner lieu à une présentation et, les organisateurs l'espèrent, à un débat intéressant et constructif avec les citoyens. L'agenda 21 touche 3 secteurs d'intervention: la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, la production de biens et de services durables, et la protection de l'environnement. C'est un projet global et concret qui doit mettre en œuvre le développement durable à l'échelle d'un territoire et cela dans un esprit total de concertation avec tous les acteurs, au premier rang desquels, les habitants.

A Brive, cela se concrétise par l'existence depuis 2008 d'une mission spécifique à cette question, qui travaille sur 2 axes. La sensibilisation des agents et des élus, qui est relayée par une trentaine de référents, et qui vise à faire prendre conscience, entre autres, à réduire les déchets, à préserver l'eau, à maitriser l'énergie, mais aussi à être attentif à l'équité sociale et solidaire, ou à l'aménagement urbain et aux transports. La concertation sur les domaines d'intervention de la Ville: urbanisme, logement, cadre de vie, restauration scolaire, environnement, cohésion sociale, etc... Elle se fait au travers de 4 groupes de travail dans lesquels les citoyens ont toute leur place. En terme d'exemples, on peut citer la cuisine centrale et sa politique d'acheter des produits locaux et bio, ou l'épicerie sociale ou encore le centre socioculturel Jacques Cartier et son projet de jardin partagé. Petites ou grandes initiatives, chacune a son importance.

 

L'agenda 21. Réunion publique lundi 17 décembre à 18h30 à l'espace congrès de l'immeuble consulaire, avenue du maréchal Leclerc.