Actualités

L’Agglo prend en main la petite enfance

  • Publié le 19/12/2012 à 14:18
  • Par Patrick MENEYROL


Ce sera voté ce soir lors du conseil communautaire. A compter du 1er janvier prochain, c'est l'Agglo qui reprendra les compétences concernant la petite enfance, à savoir les 0-3 ans. Une volonté de construire un service public harmonisé et de qualité à l'échelle de l'agglomération et d'avoir ainsi un territoire plus solidaire.

Avec ce transfert de compétence, l'Agglo à l'ambition de faire bénéficier à tous les parents d'un mode de garde adapté à leur situation, à leurs besoins et à leurs moyens. Fondamentalement, cela ne changera pas grand chose pour ces parents, ni pour les personnels d'ailleurs, les inscriptions se faisant toujours auprès de la structure d'accueil, et n'enlèvera pas ainsi le rôle que les communes ont aujourd'hui auprès de leurs habitants. La compétence de l'Agglo, en lien avec les professionnels et les parents, portera sur la coordination des différentes politiques définies, la coordination, la gestion et la création des structures d'accueil, et enfin l'animation, la gestion et la création de réseaux d'assistantes maternelles.

Les objectifs de ce transfert sont avant tout qualitatifs et tendent à donner à chacun une égalité des chances, et cela dès le plus jeune âge, puisque l'Agglo, avec la vue d'ensemble qui est la sienne, veut favoriser l'accès aux modes de garde, à leur diversité et à la qualité de l'accueil. Cela se fera en normalisant par exemple l'accès à ces structures, mais aussi en réfléchissant à la localisation des offres pour mieux couvrir le territoire, ou encore en harmonisant et en mutualisant le fonctionnement des structures, avec concrètement la mise en place d'un pool de remplacement ou celle d'un médecin référent à temps plein.

Pour les parents, cela peut se traduire par la création de services répondant mieux aux besoins spécifiques de certains d'entre eux, comme des horaires de travail atypiques, une garde ponctuelle ou un enfant malade ou handicapé. Pour les personnels, environ 215 personnes, et notamment les assistantes maternelles, cela veut dire en autre une meilleure formation continue en multipliant les offres et les lieux de formation.

Actuellement, il y a 18 structures destinées aux 0-3 ans dans l'agglomération. 13 multi-accueils collectifs, 2 multi-accueils familiaux, 3 relais assistantes maternelles. En tout, les différentes structures peuvent accueillir 540 enfants. 1.000 de plus environ peuvent être également gardés par des assistantes maternelles agréées.