Actualités

A Brive, un site industriel unique en France

  • Publié le 21/12/2012 à 15:20
  • Par Patrick MENEYROL


Le site de l'entreprise Sirmet, situé dans la ZAC Ouest, accueille une ligne totale de désamiantage certifiée comme installation classée pour la protection de l'environnement. C'est un exemple unique dans tout l'hexagone. Cette unité de dépollution était présentée ce matin à la presse et aux officiels.

Ambiance fin du monde ce matin sur le site de l'entreprise Sirmet, entre la pluie et les tas de ferrailles empilés ici et là. Une atmosphère contrastant avec le début d'une nouvelle dynamique en matière économique et de protection de l'environnement. Avec deux autres entreprises du secteur, MTS et Benedetti, Sirmet a en effet répondu et gagné un contrat très important avec EDF. Il s'agit de traiter, de désamianter et ensuite de valoriser tous les métaux dont le producteur d'énergie doit se débarrasser dans son programme de modernisation de ses installations hydroélectriques. Cela comporte des éléments anciens comme des conduites forcées, des vannes de barrage ou encore des écluses.

En s'associant aux deux autres sociétés, l'une spécialisée dans la déconstruction et la logistique de transport, l'autre ayant élaboré un nouveau process de désamiantage par hydrodécapage, Sirmet met en place une procédure industrielle qui va du début à la fin puisqu'elle même est spécialisée dans le négoce et les filières de revalorisation des métaux. Une réponse industrielle qui a semblé pertinente à EDF. Cette union qui se fait avant tout dans le respect des normes en matière de protection de l'environnement et de traitement des déchets et de leur recyclage, est un véritable atout.

Atout environnemental bien sûr, mais aussi atout économique comme l'a souligné le député-maire Philippe Nauche. Au delà de la création de 10 emplois hautement spécialisés et l'activité dans le cadre du marché EDF, ce sont 5 années de travail pour environ 6500 tonnes de matériels métalliques, et le traitement de 190 tonnes de déchets amiante.