Actualités

Vos sorties de la semaine

  • Publié le 11/02/2013 à 07:30
  • Par Marie Christine MALSOUTE


Une semaine marquée par le Carnaval et le défilé de ses chars colorés. Rendez-vous mercredi dans les rues de Brive et dimanche dans la cité malemortoise. Costumes et confetti. 


***********


LUNDI 11 FEVRIER 2013




  • Théâtre. Dans la solitude des champs de coton à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. De Bernard-Marie Koltès. Avec la compagnie La Tramédie Marine Mane. Une belle entrée en matière pour tous ceux qui voudraient découvrir le théâtre de Koltès. Et pour ceux qui l'aiment et le révère, elle est enthousiasmante. Dans cet écrin qu’elle a voulu de noirs reflets, la mise en scène épouse au plus près son écriture dans tous ses méandres. Nous sommes dans l’évocation des affrontements masqués du désir. A chaque tournant du dialogue naît une approche nouvelle de ces deux hommes, une autre façon de définir l’attaque et la riposte. Chacun, celui qui vend, celui qui ne veut pas acheter, nous fait juges ou complices de cette joute. Les interprètes habités de violence sourde sont de même force, avec une palette stricte et concentrée pour Fabien Joubert, une palette insolente et joueuse pour Clément Bresson. Durée: 1 heure 30. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com. Egalement mardi 12 à 20h30 et mercredi 13 à 17h.


************


MARDI 12 FEVRIER




  • Théâtre. Dans la solitude des champs de coton à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. De Bernard-Marie Koltès. Avec la compagnie La Tramédie Marine Mane. Dans cet écrin qu’elle a voulu de noirs reflets, la mise en scène épouse au plus près l’écriture de Koltès dans tous ses méandres. L’ensemble du parcours est haletant, ponctué finement par les entrelacs de la contre­basse (Simon Drappier) et de la batterie (Uriel Barthélémi), qui se déchaînent par éclairs, contribuant à la sauva­gerie latente de cette aventure. Nous sommes dans l’évocation des affrontements masqués du désir. A chaque tournant du dialogue naît une approche nouvelle de ces deux hommes, une autre façon de définir l’attaque et la riposte. Les interprètes habités de violence sourde sont de même force, avec une palette stricte et concentrée pour Fabien Joubert, une palette insolente et joueuse pour Clément Bresson. Durée: 1 heure 30. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com. Egalement mercredi 13 à 17h.


************


MERCREDI 13 FEVRIER






  • Défilé du Carnaval de Malemort à partir de 13h30 à Brive. Une tradition bien respectée. Comme à l'accoutumée, il y aura des confetti, des déguisements, des ballons, des bandas, des chars colorés... et des crêpes. Les bénévoles malemortois ont confectionné pendant des mois la dizaine de chars en s'inspirant avec fantaisie de l'actualité. Un cortège qui crée chaque année la fête. La parade part de Malemort, de l'avenue Léonce Bourliaguet pour rejoindre Brive en passant par l'avenue Kennedy. Pour des raisons de sécurité, les pétards sont rigoureusement interdits, ainsi que les bombes serpentins et la mousse à raser qui peuvent effrayer les enfants. Et achetez plutôt les confettis auprès du comité des fêtes afin de financer le carnaval suivant. A noter que le carnaval défilera à nouveau dimanche suivant à partir de 13h, cette fois uniquement à Malemort où se déroule une petite fête foraine et où sa majesté Carnaval sera brûlée devant le dojo vers 17h30. Infos au 05.55.92.16.88.






  • Théâtre. Tout contre Léo à 15h à Brive au théâtre municipal. Spectacle pour tous à partir de 9 ans. 
D'après le roman de Christophe Honoré
. Adaptation et mise en scène Marie Blondel
 Compagnie du Dagor. L’amour à hauteur de petit garçon: familial, filial, fraternel. Une chasse aux souvenirs, bien vivante, comme pour en apprivoiser certains, en garder d’autres tout contre, et en rire aussi. C’est l’histoire d’une insouciance qui disparaît brutalement. P’tit Marcel a 10 ans lorsqu’un soir il apprend par hasard que Léo-le-plus-beau, son frère de 19 ans, va mourir du sida. Le problème, c’est que tout le monde veut le cacher à P’tit Marcel.

 Aujourd’hui, Marcel a grandi mais la maladie de Léo le hante. Il veut apaiser sa douleur. Il veut dire adieu à Léo mais les mots lui manquent. Un feutre, une feuille de papier... 

Marcel redessine son enfance pour mieux la dire, la comprendre et enfin tourner la page. Blanche, puis, plus blanche... Durée: 1 heure. Jauge limitée, placement libre. Tarifs: 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Egalement le lendemain jeudi 14 février à 10h.







  • Soupe de lecture à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Après le succès remporté l’an dernier par la nuit de la lecture, l’équipe du théâtre propose depuis octobre ces rendez-vous réguliers. La soupe de lecture permet de lire un passage de texte, d’échanger sur un coup de cœur littéraire ou d’écouter un autre lecteur autour d’une vraie soupe à déguster. Cette soupe de lecture se reproduira également les mercredis 10 avril et 12 juin. L’équipe aimerait ainsi “fidéliser un groupe de lecteurs qui se retrouveraient régulièrement au long de la saison pour partager leur amour de la lecture dans une atmosphère conviviale”. Entrée libre. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr.




  • Théâtre. Dans la solitude des champs de coton à 17h à Tulle au Théâtre des Sept collines. De Bernard-Marie Koltès. Avec la compagnie La Tramédie Marine Mane. Dans cet écrin qu’elle a voulu de noirs reflets, la mise en scène épouse au plus près l’écriture de Koltès dans tous ses méandres. Nous sommes dans l’évocation des affrontements masqués du désir. A chaque tournant du dialogue naît une approche nouvelle de ces deux hommes, une autre façon de définir l’attaque et la riposte. Chacun, celui qui vend, celui qui ne veut pas acheter, nous fait juges ou complices de cette joute. Les interprètes habités de violence sourde sont de même force, avec une palette stricte et concentrée pour Fabien Joubert, une palette insolente et joueuse pour Clément Bresson. Durée: 1 heure 30. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.


************


JEUDI 14 FEVRIER




  • Théâtre. Tout contre Léo à 15h à Brive au théâtre municipal. Spectacle pour tous à partir de 9 ans
. Avec la Compagnie du Dagor. Trop rares sont les spectacles accessibles au jeune public qui osent traiter de la maladie. Encore plus rares sont ceux qui traitent du sida. C’est le cas de Tout contre Léo, adapté du premier et remarquable roman de Christophe Honoré à destination des enfants. La compagnie du Dagor réussit là une mise en scène de manière aussi intelligente qu’astucieuse. Une chasse aux souvenirs, bien vivante. C’est l’histoire d’une insouciance qui disparaît brutalement. P’tit Marcel a 10 ans lorsqu’un soir il apprend par hasard que Léo-le-plus-beau, son frère de 19 ans, va mourir du sida. Le problème, c’est que tout le monde veut le cacher à P’tit Marcel.

 Aujourd’hui, Marcel a grandi mais la maladie de Léo le hante. Il veut apaiser sa douleur. Il veut dire adieu à Léo. Durée: 1 heure. Jauge limitée, placement libre. Tarifs: 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.




  • Apéro concertBoudu les Cop's à 18h30 à Brive à l'auditorium Francis Poulenc. Soirée déjantée en perspective avec Boudu les Cop's et leur nouveau spectacle C'était mieux demain. Ce trio féminin distille la bonne humeur dans ses chansons. Les trois Toulousaines, déjà bien connues dans le Sud de la France, jouent guitare, percussions, basse, cajon, accordéon, mais aussi poêle, entozou et biscotte, pour accompagner leurs textes à la fois loufoques, pertinents et pédagogiques. Elles s’auto-proclament "groupe humoristico-érotico-acoustique". Quoi de plus efficace et dévastateur que trois copines charmeuses et drôles, aux voix enjôleusement bien accordées? Durée: 1 heure 15. Entrée: 8 euros. Infos et billetterie au conservatoire au 05.55.18.17.91.




  • Conférence. Le nourrissage des oiseaux en hiver à 19h à Tulle au centre culturel. Une conférence organisée par la LPO Corrèze, Ligue de protection des oiseaux. Entrée libre. Prochaine rendez-vous jeudi 14 mars à Brive à propos des oiseaux blessés. Infos au 06.24.97.04.49 et sur le site LPO.



  • MusiqueSophie Domancich et Simon Goubert à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Sophia et Simon, forts de leur multiples rencontres sur les scènes du jazz européen, ont eu envie de se retrouver, de se replonger ici à la fois dans un jazz de répertoire (quelques standards) mais aussi autour de leurs compositions. A l’instar de ce que serait un "quatre mains", les deux interprètes improvisateurs tissent un chant d’une rare précision, en état fusionnel constant. Un régal pour les oreilles, une parfaite symbiose, où se croisent les mélodies intimes, profondes, et une musique terrienne, explosive. You don’t know what love is? dont le titre vient du célèbre standard de Raye et DePaul, est un album d’une grande unité, dans lequel on trouve une infinité de nuances et de couleurs. Durée: 1 heure 30. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.






  • Concert du groupe MO à 21h à Varetz à La Calèche. De la chanson pop-rock-folk. Le groupe bordelais MO est né en 2006 de la rencontre de deux musiciens chanteurs, chacun auteur, compositeur et interprète: Nicolas Karell (chant, basse, percussions) et Yohan Sati (chant, guitares & ukulélé, percussions). Deux amis d'enfance originaire de Terrasson-Lavilledieu... Bref, deux frères qui balancent sur scène une énergie festive et sensible. Ajoutez-y des textes touchants, des mélodies entraînantes, un charme mêlant  générosité et humour… A voir absolument en live: ils jonglent d’un instrument à l’autre et enflamment le public. Une vraie performance. MO a fait les premières parties des plus grandes stars de la chanson française. Yannick Noah, Pascal Obispo, Florent Pagny, Matmatah, Michael Jones, Gérald de Palmas, Johnny Hallyday, ou encore Inna Modja! Le groupe prépare actuellement son 4e album qui devrait sortir en juin prochain. Entrée libre. Et bonne Saint-Valentin. Egalement vendredi et samedi même heure.




  • ComédieMarié à tout prix à 21h à Saint-Mexant à L'atelier des artistes. Une spéciale Saint-Valentin pour cette comédie de Nicolas Hirgair et Isabelle Mergault. Avec Emmanuelle Fernandez et Nicolas Hirgair. L'argent ne fait pas le bonheur mais le bonheur peut-il faire l'argent?
 Voilà une maxime qui pourrait très bien convenir à Antoine Humbert, un professeur de ZEP un tantinet misogyne qui pour espérer toucher l'héritage de son grand-père, va devoir trouver l'âme sœur et se marier en moins de dix jours. Mission impossible? Ce serait mal connaître Corinne Monge, l'aide ménagère du grand-père, qui va tout faire, le pire comme le meilleur, pour l'aider à relever le défi. Une plume acérée, des dialogues percutants servis pas des comédiens débordants d'énergie et d'inventivité, voilà la recette de cette comédie délirante unanimement saluée au festival d'Avignon 2011. Durée: 1 heure 15. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement vendredi 15, samedi 16, vendredi 22, samedi 23 à 21h et dimanche 24 à 17h.





************

VENDREDI 15 FEVRIER





  • Théâtre. Montségur, le sacrifice cathare à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Un drâme historique écrite par Jean-Pierre Comas et interprété par la troupe Théâtre Evasion. cette pièce retrace avec une rigueur toute historique les 10 mois de siège de Montségur. En 1243, la communauté de cathares et de laïcs du castrum de Montségur voit arriver une armée de coalition pour l'assiéger. Les troupes du Roi de France et du Pape parviendront à leurs fins. L'issue sera terrible car plus de deux cent vingt cathares périrent, jetés vifs dans le bûcher pour ne pas avoir abjuré leur foi. La chronique d'un rescapé, le Chevalier Bernard de Scopont, permet de pénétrer dans l'intimité de la famille de Raimond de Péreille, seigneur des lieux. Entre rituels cathares et mise en lumière du rôle déterminant des femmes occitanes. Est-ce un songe, une écriture imaginative ou le fruit de la métempsycose, voyage de l'âme bien connu des Cathares? Durée: 1 heure 15. Tarifs: 6 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr.






  • ComédieMarié à tout prix à 21h à Saint-Mexant à L'atelier des artistes. Une spéciale Saint-Valentin pour cette comédie de Nicolas Hirgair et Isabelle Mergault. Avec Emmanuelle Fernandez et Nicolas Hirgair. S’il veut toucher l’héritage de son grand-père, Antoine doit trouver l’âme soeur et se marier en moins de 10 jours. Mission impossible ? Pas pour Corinne Monge, l’aide ménagère du grand-père, qui va tout faire, le pire comme le meilleur, pour l’aider à relever le défi! Durée: 1 heure 15. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement samedi 16, vendredi 22, samedi 23 à 21h et dimanche 24 à 17h.



  • ChansonAvis d'obscène à 20h30 à Terrasson-Lavilledieu, au centre culturel L'Imagiscène. Sortie d'une première semaine de résidence pour Le Beau Claude, première étape de création de son nouveau répertoire. En 2007, Claude Gélébart (membre de la compagnie La Java des Gaspards, à Limoges) entame une carrière solo, devient Le Beau Claude et crée pour lui et pour d’autres ses propres textes. Ceux-ci sont empreints de sa vie, de son intimité, mais aussi de faits de société. Ses rencontres avec le public l’ont conforté dans le bien-fondé de parler de l’homosexualité, thème principal de ses textes, qui ne devrait plus être tabou. Et pourtant… Il aborde ce sujet de front, effrontément, en préservant légèreté, tendresse et parfois mélancolie. N’étant pas compositeur, il ne s’impose aucune contrainte et donne carte blanche aux musiciens à qui il soumet ses textes. Le Centre culturel accueillera à nouveau le Beau Claude et son équipe De nouvelles résidences sont à venir avec un spectacle final la prochaine saison. Tout public. Durée: 1 heure. Entrée libre. Infos au 05.53.50.13.80 et sur centre-culturel-terrasson.fr.


************


SAMEDI 16 FEVRIER




  • Opéra. Rigoletto à 18h55 à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct du Metropolitan opera de New-York et en haute définition. Retransmission sous titrée en français. Avec le metteur en scène Michael Mayer, cette nouvelle production opéra en 3 actes de Guiseppe Verdi, est déplacée dans le temps et transportée dans le Las Vegas des années 1960, un lieu idéal pour cette tragédie où se mêle dépravation et innocence et qui relate le drame d'un père à qui on enlève sa fille, le drame d'un homme que la comédie des apparences réduit à son rôle de bouffon. Piotr Beczala est le duc de Mantoue et Željko Lučić, son associé tragique, Rigoletto. Diana Damrau joue sa fille Gilda. Ces retransmissions mettent l’une des scènes d’opéra les plus prestigieuses du monde à la portée de tous et permettent de découvrir l’offre lyrique la plus diversifiée, la plus populaire et la seule diffusée en direct en France. Durée: 3 heures 31. Tarif: 23 euros. Cocktail, boisson chaude et petits gâteaux sont offerts à l’entracte. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.





  • MusiqueLe cantique des cantiques & Hommage à Mahmoud Darwich à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Compagnie Rodolphe Burger. Un hymne à l’amour, associant la mise en musique de deux textes aussi dissemblables que merveilleux. Composée pour le mariage d’Alain Bashung et Chloé Mons en 2001, l’adaptation du Cantique des Cantiques donne au verbe biblique des allures crépusculaires. Le slammer libanais Rayess Bek entre en scène pour la seconde partie, composée du long poème de Mahmoud Darwich, S’envolent les colombes, sans doute l’un des plus beaux textes jamais écrits sur l’amour. L’amour incandescent que chante le grand poète palestinien ramène à la lumière, tout en érotisme et en puissance contenue. Durée: 1 heure 10. Tarifs: 18 à 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.






  • Denis chante Renaud Tatatiin!!! à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.




  • Concert du groupe MO à 21h à Varetz à La Calèche. De la chanson pop-rock-folk. Le groupe bordelais MO est né en 2006 de la rencontre de deux musiciens chanteurs, chacun auteur, compositeur et interprète: Nicolas Karell (chant, basse, percussions) et Yohan Sati (chant, guitares & ukulélé, percussions). Deux amis d'enfance originaire de Terrasson-Lavilledieu... Bref, deux frères qui balancent sur scène une énergie festive et sensible. Ajoutez-y des textes touchants, des mélodies entraînantes, un charme mêlant  générosité et humour… A voir absolument en live: ils jonglent d’un instrument à l’autre et enflamment le public. Une vraie performance. MO a fait les premières parties des plus grandes stars de la chanson française. Yannick Noah, Pascal Obispo, Florent Pagny, Matmatah, Michael Jones, Gérald de Palmas, Johnny Hallyday, ou encore Inna Modja! Entrée libre.





  • ComédieMarié à tout prix à 21h à Saint-Mexant à L'atelier des artistes. Une spéciale Saint-Valentin pour cette comédie de Nicolas Hirgair et Isabelle Mergault. Avec Emmanuelle Fernandez et Nicolas Hirgair. L'argent ne fait pas le bonheur mais le bonheur peut-il faire l'argent?
 Voilà une maxime qui pourrait très bien convenir à Antoine Humbert, un professeur de ZEP un tantinet misogyne qui pour espérer toucher l'héritage de son grand-père, va devoir trouver l'âme sœur et se marier en moins de dix jours. Mission impossible? Ce serait mal connaître Corinne Monge, l'aide ménagère du grand-père, qui va tout faire, le pire comme le meilleur, pour l'aider à relever le défi. Durée: 1 heure 15. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement vendredi 22, samedi 23 à 21h et dimanche 24 à 17h.


************


DIMANCHE 17 FEVRIER





  • Défilé du Carnaval de Malemort à partir de 13h. Si vous n’étiez pas mercredi dans les rues de Brive, voici l’occasion de vous rattraper. Pour les autres, vous pourrez encore admirer le travail accompli pendant cinq mois par les bénévoles du comité des fêtes de Malemort. Un cortège qui crée chaque année la fête. Le défilé part à 13h de la salle des châtaigniers. Le parcours: 13h30, Puymaret, avenue Bourliaguet; 14h40, barrière de Palisse-les Cottages; 16h, avenue Jean-Jaurès; 17h, venue Pierre et Marie Curie, avenue Jean-Jaurès. Et à 17h30, sa majesté Carnaval sera brûlée devant le dojo. A noter que pour des raisons de sécurité, les pétards sont rigoureusement interdits, ainsi que les bombes serpentins et la mousse à raser qui peuvent effrayer les enfants. Et achetez plutôt les confettis auprès du comité des fêtes afin de financer le carnaval suivant. Infos au 05.55.92.16.88.



************


LES EXPOS A VOIR





  • Brive création dans plusieurs lieux de Brive, chapelle Saint-Libéral, médiathèque, archives municipales et centre Edmond Michelet. Il s'agit d'une exposition des œuvres sélectionnées dans le cadre de Brive création. Ce concours d'art actuel ouvert aux artistes professionnels comme aux amateurs, a été lancé en octobre dernier par la Ville et son centre municipal d'arts plastiques. Les visiteurs sont également appelés à se prononcer pour l'attribution d'un public. Entrée gratuite. Chapelle Saint-Libéral ouverte tous les jours sauf lundi de 10h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. A la médiathèque: mardi de 9h30 à 18h, mercredi et vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Archives municipales, rue Massénat, du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Au centre Michelet, du lundi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Infos au 05.55.88.06.67. Jusqu’au 27 février.



  • La chasse de Saint-Pierre au musée du cloître de Tulle. Un chef d’œuvre de l’art médiéval. La châsse de la crucifixion est un reliquaire en émail champlevé entre dans les collections du musée qui propose de découvrir de témoignage exceptionnel de l’émaillerie limousine du 13e siècle. Cette châsse, classée Monument historique en 1891, se trouvait dans l’église Saint-Pierre au moment de son classement. La propriété en fut attribuée à la Ville de Tulle. Longtemps conservée par le presbytère, elle n’a jamais rejoint les collections du musée du cloître. Elle avait été mise à l’abri dans un coffre à la banque de France puis vers 1995, déposée provisoirement au musée des Beaux-arts de Limoges par les Monuments historiques. Cette pièce exceptionnelle a été restituée à Tulle le 3 juillet dernier. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’en avril 2013.



  • Gaston Vuillier, territoires revisités au musée du cloître de Tulle, premier étage. Gaston Vuillier est un artiste majeur du territoire de la Corrèze dont le musée du Cloître possède un ensemble de dessins illustrant les croyances et coutumes populaires du monde paysan. Né à Perpignan en 1845 et décédé à Gimel en 1915, cet artiste dessinateur, voyageur et ethnographe, a travaillé pour les grandes revues illustrées du 19e siècle, en particulier Le Tour du monde. A partir de 1892, il trouve son port d'attache en Limousin, à Gimel. Fasciné par la beauté des paysages de ce lieu, il lutta farouchement en faveur de la sauvegarde et de la protection du site des cascades. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’en septembre 2013.



  • Op art. Victor Vasarely à Sarran au musée Jacques Chirac. Les œuvres présentées sont issues d'un portfolio imprimé en trente exemplaires par les éditions Esselier en 1969. Il a été offert à Jacques Chirac, alors premier ministre, lors de l'inauguration de la fondation Vasarely à Aix-en-Provence. Les œuvres illustrent le Discours sur la Méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences du philosophe Descartes. Projection d'un documentaire sur Victor Vasarely et l'art optique à l'auditorium du musée. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Tarifs: 4 à 2,50 euros. Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentjchirac.fr. Jusqu'au 31 mai 2013.