Actualités

Une sorcière peu douée et des enfants amusés

  • Publié le 19/02/2013 à 15:40
  • Par Patrick MENEYROL


Salle comble cet après-midi au centre Raoul Dautry pour le deuxième spectacle du Festival jeune public. Ce festival pour la jeunesse de 9 mois à 14 ans, dure toute la semaine et comme chaque année il fait le plein. Un succès confirmé tout à l'heure par les rires des enfants face aux facéties d'une sorcière en mal de réussite.

Les réhausseurs étaient de rigueur pour permettre aux petits bouts de choux de voir la scène. Ces enfants des centres de loisirs, âgés de 4 à 7 ans, en ont eu plein les yeux et les oreilles. Accueillis par Camille Lemeunier, adjointe au maire en charge de l'enfance et de la jeunesse, ils ont eu un peu de mal à s'installer dans les grands fauteuils rouges de la salle de spectacle du centre. Il faudra que la lumière s'éteigne pour que le silence se fasse. Intérêt, concentration, écoute, les enfants attendent ce qui se cache derrière le titre de la pièce: "Rutabaga, poils de chat et barbe à papa".

Sur les planches, la sorcière se réveille doucement. Madiba est malheureuse. C'est une sorcière mais elle n'arrive pas à être laide et méchante. Il le faut pourtant si elle veut répondre à l'invitation qu'elle reçoit de se rendre au bal des zélés. Difficile pour elle d'autant qu'elle doit également réaliser "le sort de l'année". Le problème, c'est que cette sorcière n'est pas douée, mais alors pas du tout. Tous les sorts qu'elle tente ne marchent pas, même la facile recette du choux-fleur empoisonné. Désespoir. Saura-t-elle également faire de son balai son amoureux, son prince charmant pour le bal?

Rires, cris, les petits ont aimé et applaudi à l'issue de la représentation, faisant même un bis à Amandine Jarry, l'unique comédienne de cette pièce, membre de la compagnie des Gavroches, qui les a tenue en haleine pendant plus d'une demi-heure. Le festival jeune public se poursuit jusqu'à la fin de la semaine avec demain, "Petit éloge de la désobéissance", jeudi, "On m'a dit que..." et vendredi "Madame la poule". Heureux ceux qui ont pris soin de réserver leurs places car tous ces rendez-vous affichent d'ores et déjà complet.