Actualités

Deux concepts proposés pour l’aménagement du futur quartier Brune

  • Publié le 03/07/2009 à 09:08
  • Par Olivier SOULIÉ
Le cabinet Citadia travaille sur le futur quartier Brune depuis 2007. Deux projets sont nés de cette réflexion avec, pour l'un, la disparition des deux bâtiments latéraux, et, pour l'autre, la conservation des trois bâtiments principaux rétrocédés à la Ville de Brive par l'armée. L'objectif du cabinet Citadia est de "faire venir de la population près du centre de la ville, développer des activités et des commerces au cœur du quartier Brune sans concurrencer le centre-ville, tout ceci en respectant la mémoire collective des Brivistes, attachés à ce lieu". Pour le représentant de Citadia, Julien Meyrignac, "Brune sera une articulation entre le centre-ville et la gare qui va devenir un lieu majeur grâce à son pôle intermodal. Il faut intégrer ce nouveau quartier, et nous ne proposons pas de poser un ovni architectural à cet endroit comme cela a pu être fait dans d'autres villes. Le but est de diversifier les activités, la population et les usages, dans un esprit de développement durable".

Scénario 1 : disparition des bâtiments latéraux



Le scénario 1 de l'aménagement du quartier Brune

Seul le bâtiment de commandement est conservé. Les bâtiments latéraux disparaissent. L'espace rectangulaire actuellement occupé par la place d'armes subirait une rotation de 90° vers l'avenue Poincaré et serait essentiellement minéral. Le stationnement se ferait en souterrain, avec des places réparties de manière égale entre stationnements résidentiels et stationnement public pour commerces et équipements publics.

En terme d'équipements, il est probable que, dans le scénario 1 comme dans le 2, le Conservatoire soit transféré vers ce nouveau quartier Brune. Idem pour le centre municipal d'arts plastiques.

Concernant l'habitat, le scénario 1 prévoit, selon Julien Meyrignac, "environ 450 habitations dans toutes les gammes, avec du logement public comme du privé". Les bâtiments pourrait atteindre 4 à 5 étages. "Ça correspond, en terme de densité, au niveau maximal observé autour du quartier".

Scénario 2 : les trois bâtiments du 126e RI conservés



Le scénario 2 de l'aménagement du quartier Brune

Les trois bâtiments du 126e RI étant conservés, le sens de l'espace aujourd'hui occupé par la place d'armes ne pourrait pas être modifié. Cet espace deviendrait une "forêt urbaine". Il y aurait de la terre et des arbres, comme dans une véritable forêt. Le stationnement se ferait sous les habitations pour les résidents. Un parking d'environ 300 places, situé derrière le bâtiment de commandement, permettrait aux usagers de se garer pour accéder aux équipements comme le Conservatoire et le centre municipal d'arts plastiques.

La hauteur du bâti serait plus modeste que dans le scénario 1. Il y aurait environ 250 logements, là aussi de types différents. Les bâtiments latéraux seraient réhabilités, leurs façades pouvant "être modernisées tout en respectant la mémoire du lieu".

Le scénario 2 est un projet plus modeste que le 1 : son emprise, limitée par la conservation des trois bâtiments, serait d'environ 36.000 m2 contre 48.000 m2 pour le scénario 1.

Au niveau du type de commerces à implanter, la réflexion est en cours. La concertation déjà débutée avec les partenaires comme l'exposition publique prévue en octobre prochain devraient permettre aux décideurs de choisir entre deux options qu'on peut, pour l'heure, résumer ainsi : soit plusieurs petites entités commerciales, soit un nombre restreint de commerces mais la présence d'une "locomotive alimentaire". Bien entendu, la volonté du la Ville, maître d'ouvrage, est bien que les commerces du futur quartier Brune ne fassent pas concurrence aux enseignes du centre-ville, ni même à une éventuelle future halle alimentaire sur la place de Lattre de Tassigny.

Selon le bureau d'études, "il faudra, courant 2010, s'orienter vers un scénario et, ensuite, commencer la phase suivante du projet : la mise en place d'une Zone d'aménagement concertée (ZAC), outil d'urbanisme opérationnel qui précède les premiers travaux".