Actualités

Le quartier Est prépare sa brocante

  • Publié le 03/04/2013 à 08:15
  • Par Marie Christine MALSOUTE


Hier soir, le conseil de quartier Est s'est penché sur la nouvelle desserte de bus aux Chapélies, les incivilités et l'organisation de la brocante en juin prochain.



La date n'est pas encore fixée, mais ça ne saurait tarder. La brocante aura vraisemblablement lieu tout début juin, n'en déplaise au temps plus incertain. Les conseillers ont en effet souhaité caler leur manifestation avec celle de Malemort, ce qui à leur avis "génère plus de public". Ils se sont donc répartis les tâches. "Cette brocante s'adresse aux amateurs, il s'agit d'un vide-greniers avec des objets à petits prix", rappelle leur adjoint de quartier Camille Lemeunier.

Avant ce registre convivial, les conseillers ont abordé des sujets plus sérieux. Jean-Claude Farges, conseiller communautaire responsable de la commission transports collectifs, leur a présenté la nouvelle desserte mise en place pendant les travaux aux Chapélies. La ligne ne passe plus en effet par l'avenue Léo Lagrange mais par l'avenue Pompidou, zigue-zaguant autour en fonction de l'évolution du chantier. Des comptages sont en cours afin de tester cette nouvelle configuration, notamment le nouvel arrêt au début de l'avenue Pompidou. Les conseillers de quartier vont également devoir se questionner sur l'utilité de maintenir l'arrêt rue Niemen, très peu fréquenté. Un peu assailli de questions, Jean-Claude Farges leur a également dévoilé les réflexions en cours sur la création de nouvelles lignes.

Claude Berard a quant à lui fait part à ses homologues du travail accompli par le groupe interquartier sur les incivilités et le bien-vivre ensemble. Après la vitesse en ville, le groupe s'est attelé au problème des déchets et à l'amélioration des comportements en matière de tri et de compostage. "L'objectif final est de ne plus avoir recours à l'incinérateur, ce qui coûte très cher", a-t-il expliqué en évoquant la mise en place de lieux de compostage pour ceux qui n'avaient pas ou peu de jardin. En reconnaissant aussi que l'effet incitiatif à adopter les bons habitudes reste faible sur la nouvelle taxe mise en place, sur seulement 20% du global. Mais cette part variable pourrait plus tard être revue à la hausse, a laissé entendre Henri Lauzeral des services techniques. "Le but est de faire chuter le tonnage de façon conséquente le volume des ordures ménagères."

Les conseillers ont également souhaité un point sur le réseau de chaleur. "La majorité des travaux seront effectués en 2013 et au fur et à mesure que les canalisations seront posées, les rues seront refaites", a affirmé Manuel Fajardo, maire-adjoint chargé de la voirie. Sa collègue Catherine Gabriel a rappelé que la société Cofely qui doit construire l'usine tiendrait un stand ce mercredi place du Civoire dans le cadre de la semaine du développement durable. Et à ceux qui s'étonnaient de ne pas voir de voie cyclable sur l'avenue Pompidou refaite, Manuel Fajardo a expliqué que la "décision avait été prise en accord avec l'Agglo et l'association Brive ville cyclable car il n'aurait pas été possible alors de maintenir également un double sens de circulation et des trottoirs aux normes pour les personnes à mobilité réduite." Une décision qui s'explique aussi par l'existence d'une voie cyclable sur la parallèle avenue Léo Lagrange.