Actualités

Hubert Viel décroche trois prix à Brive grâce à son Artemis

  • Publié le 08/04/2013 à 09:53
  • Par Jennifer BRESSAN


Le festival du cinéma de Brive a tiré le rideau sur sa 10e édition hier soir au Rex et décerné ses prix. Grands vainqueurs de cette année, l'insolite Artemis, cœur d'artichaut de Hubert Viel et le réaliste One Song de Catalina Molina.

Sur les 525 films reçus cette année, 23 avaient été sélectionnés pour participer à la compétition du festival du cinéma de Brive. Hier soir, deux sont sortis du lot. One Song d'abord, une fiction autrichienne de Catalina Molina qui a emporté l'adhésion du jury professionnel et des jeunes. Il récolte le Grand Prix Europe-Brive et le Prix du jury jeunes de la Corrèze pour "l'originalité d'un scénario qui renverse les clichés", ont indiqué les jeunes. Ce film qui raconte l'histoire juste et touchante d'un jeune père célibataire qui doit assumer seul la garde de sa fille de trois ans avait déjà remporté le prix du meilleur court métrage autrichien de l'Austrian Film Academy.



Artemis, cœur d'artichaut de Hubert Viel est l'autre grand gagnant de cette 10e édition. "C'est un ovni, une très belle découverte", avait lâché le délégué général avant le début de la compétition. Jury professionnel et public ont donc partagé son impression. Le film a fait main basse sur trois prix: le grand Prix France-Brive, le Prix du jury spectateurs et le Prix Ciné+. Le jury professionnel s'est dit "touché par ce film drôle et original". Une histoire d'amitié improbable sur fond de mythologie tissée entre deux personnages peu banals: Artemis la misanthrope et Kalie la déjantée. "J'ai choisi le noir et blanc pour filmer ce ramassis de plans et le super 8 pour son pouvoir unifiant", avait expliqué le réalisateur à l'issue de la projection de son film vendredi soir. "Les spectateurs ont aimé, je l'ai senti. J'ai essayé d'être généreux avec ce film et voilà, on me renvoie la pareille", a déclaré Hubert Viel hier soir.



Le prix du scénario de moyen-métrage a quant à lui récompensé Les cailloux de Bambéto d'Anne Cissé et enfin, le prix du public a été attribué au film Je sens le beat qui monte en moi de Yann Le Quellec. L'histoire tendre et cocasse d'une femme qui ne peut empêcher ses membres de s'emballer frénétiquement aux moindres notes de musique entendues. Un film léger et drôle à l'image de cette programmation anniversaire. "Il y a eu beaucoup de rires dans les salles cette année", a reconnu Sébastien Bailly et "beaucoup de monde". Les réalisateurs des films en compétition, qui étaient quasiment tous là, ont apprécié de voir les salles remplies, surtout que pour nombre d'entre eux, c'était là leur premier festival, leurs premières sélections." Fin de la 10e édition. Rendez-vous a d'ores et déjà été donné pour la 11e du 8 au 13 avril 2014.

Retrouvez le palmarès complet sur le site officiel du festival.