Actualités

Laurène Barrière est la miss Corrèze 2013

  • Publié le 08/04/2013 à 14:00
  • Par Jennifer BRESSAN


Au terme d'une heure de délibérations, le jury a désigné hier après-midi au CGR de Brive la nouvelle miss Corrèze. Laurène Barrière, jeune Malemortoise de 22 ans, succède ainsi à la Tulliste Amélie Bordes. Ont été désignées 1ère dauphine la Briviste Clarisse Durand et 2e dauphine la Lardoise Clémence Vergnolle.

Il est presque 17h hier après-midi au CGR. Les 10 candidates à l'élection de Miss Corrèze 2013 ont terminé leur trois passages: en robe de cocktail d'abord, puis dans des sages maillots de bain une pièce, et en robe longue de soirée enfin. Les spectateurs, nombreux à s'être pressés à l'élection organisée par le comité départemental Miss Corrèze, sont alors invités à voter pour désigner les 5 jeunes femmes qu'ils ont préférées. Il reviendra ensuite au jury de trancher et de désigner les trois lauréates.

Dans les allées, entre les fauteuils, devant le stand confiserie et à l'extérieur, les pronostics vont bon train. Chacun y va de ses préférences. "Ce sera la numéro 7, Laurène. C'est la plus jolie, elle est très gentille et en plus... C'est moi qui l'ai coiffée", s'enthousiasme Léa, jeune coiffeuse qui est intervenue avec la Fédération nationale de coiffure. Une heure plus tard, le jury lui a donné raison. Laurène Barrière est sacrée Miss Corrèze 2013.

La jeune Malemortoise, en Master droit des affaires spécialité propriété intellectuelle à Bordeaux, s'avoue "surprise et très contente". Celle qui s'est inscrite in extremis a finalement remporté la première place d'un concours convivial et familial. "Je suis très fière et j'espère être à la hauteur", confie-t-elle visiblement émue. Pour cela, elle devra jongler entre ses études et son programme de miss. Ça ne lui fait pas peur: "Je suis une jeune femme dynamique!", rétorque-t-elle. Sa prestation de l'après-midi aura permis de le faire apprécier, sourire illuminé sur le visage, bien droite dans ses escarpins: "J'ai fait 13 ans de danse classique, peut-être cela m'aura-t-il un peu aidé aujourd'hui!"

De son côté Nadine Preece, présidente du comité départemental Miss Corrèze, est une femme comblée. "J'avais 10 Miss Corrèze!", lance-t-elle. "Laurène est très jolie bien sûr, mais elle est sérieuse et avait exprimé lors des entretiens un réel désir de visiter la Corrèze, mais aussi de profiter de son rôle pour recevoir, et pour donner. Je pense qu'elle peut aller loin dans l'aventure." Prochaine étape: l'élection de Miss Limousin à Limoges, en septembre prochain.