Actualités

150 ans d'harmonie à Saint-Libéral

  • Publié le 23/04/2013 à 08:29
  • Par Patrick MENEYROL


L'Harmonie Sainte-Cécile s'expose à la chapelle Saint-Libéral. A travers de nombreux documents et de nombreuses photos, c'est un siècle et demi de passion musicale de Brive qui prend vie devant vos yeux. Une longue histoire, trait d'union entre les générations.

"De la fanfare Sainte-Cécile de Brive à l'harmonie municipale. 1863-2013". Inaugurée récemment, c'est une longue histoire que celle de l'harmonie, qui à ses débuts s'appelait fanfare. 1863, Napoléon III est empereur des Français quand est créée à Brive, avec déjà à l'époque l'appui de la mairie, la fanfare municipale. C'est d'ailleurs la première bannière de cette fanfare qui vous accueille à la chapelle Saint-Libéral. Elle date de 1864 et fut réalisée "par les dames de la ville de Brive".

Outre les différentes bannières qui sont exposées, l'histoire de la fanfare s'écrit également à travers les innombrables concours de musique auxquels elle a participé, avec de nombreux diplômes à la clef, comme Auch en 1872 ou Bergerac en 1893, parmi les plus anciens exposés, jusqu'aux plus récents comme le concours national d'ensembles musicaux de Thiviers en 2012. Il y a aussi de nombreuses photos. Beaucoup de noir et blanc, et pour les plus émouvantes, des tons sépia. Des photos miraculeusement conservées et parmi celles-ci, la plus ancienne des membres de ce qui était à l'époque la fanfare Sainte-Cécile, elle date de 1867.

La musique est au cœur de cette vie harmonieuse. Normal donc de retrouver dans cette exposition des instruments, en peinture, mais aussi en vrai. Des instruments, pour certains, riches d'histoire comme ces timbales baroques de 1850, cet accordéon, un peu bizarre, fabriqué par François Dedenis dont la manufacture installée à Brive entre 1887 et 1960 fit les beaux jours des amateurs de "pianos à bretelles", ou la flûte traversière d'Elie Breuil, qui fut maire de Brive de 1906 à 1908, et musicien confirmé.

De la fanfare Sainte-Cécile de Brive à l'harmonie municipale. 1863-2013" jusqu'au 12 mai.