Actualités

Première publication d'un jeune auteur Briviste

  • Publié le 29/05/2013 à 13:26
  • Par Jennifer BRESSAN


Intérimeurtre, la pièce écrite en 2007 par l'auteur et comédien Alexandre Josse, également l'un des membres fondateurs du théâtre des Gavroches, poursuit sa tournée du côté des librairies grâce aux éditions Black-Out qui fait avec ce texte ses premiers pas dans la publication théâtrale avec une nouvelle collection baptisée: Black-Out en scène.

Il voulait en faire un court. Ce sera une pièce. Une pièce qui a bien tourné entre 2007 et 2009 et qui poursuit l'aventure du côté d'Avignon cet été dans une adaptation de Michel Lopez, un metteur en scène parisien. Cette pièce, c'est Intérimeurtre, "l'histoire de deux gars", raconte Alexandre Josse,"l'un a un pistolet sur la tempe, l'autre le tient. L'un doit tuer mais se demande s'il a bien raison de faire ça, l'autre doit mourir et se met à vouloir aider son bourreau dans sa mission." Suicide, entourloupe? L'histoire le dira. Drôle et noire, cette pièce a tapé dans l'œil des éditions Black-Out. "Intérimeurtre est plus dans l'introspection que dans l'intrigue. Ça correspond tout à fait à notre ligne éditoriale. On fait du noir, mais pas du polar."

En écrivant son texte, Alexandre Josse était loin d'imaginer que ses personnages deviendraient un jour des êtres de papier. Aujourd'hui, il ne cache pas son émotion. "Il y a quelque chose de magique dans le livre. J'adore les bouquins, fouiner dans les librairies, les antiquaires. C'est émouvant de savoir que quelque chose va rester, qu'on va se retrouver sur les étagères à côté de Rimbaud, d'Hugo, même si ce n'est bien sûr pas la même chose... puis de se dire que quelqu'un a envie de l'éditer..."

Ce quelqu'un, c'est Fabrice Garcia. "On s'est rencontré sur le tournage de la 4e saison du Village français où on faisait de la figuration. On a sympathisé et je lui ai envoyé mes textes", se rappelle-t-il. C'est Azaïs, la dernière fée de Bougaya qui a d'abord séduit l'éditeur. "Les personnages sont fouillés", indique Fabrice Garcia, "puis il y a cette noirceur dans l'ambiance qui m'a rappelé l'univers du Labyrinthe de pan et du Château ambulant. En lisant la pièce, l'idée d'un livre animé avec des mécanismes, un pop-up, s'est tout de suite imposée. C'est quelque chose que j'avais en tête depuis longtemps."

L'envie d'ouvrir ses éditions au théâtre, Fabrice Garcia, qui gravite depuis 10 ans dans le milieu théâtral amateur, l'a aussi depuis longtemps. Les textes d'Alexandre Josse ont joué le rôle de déclic. Le projet Azaïs, démarré il y a maintenant un an avec le dessinateur Aurélien Morinière, va demander encore un an de travail. L'édition d'Intérimeurtre est prévue, elle, avant la fin juin, avant le début de sa tournée à Avignon du 8 au 31 juillet au théâtre de la porte Saint-Michel. "Lâche ma zappette, une satire télévisuelle, qu'on va monter à la rentrée aux Gavroches, pourrait être un prochain texte édité par Black-Out en scène", glisse, enthousiaste, Alexandre Josse.