Actualités

Nettoyage des berges : belle pêche !

  • Publié le 05/07/2009 à 10:39
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Les pieds dans l'eau, pour le panneau indiquateur aussi

La plus grosse prise aura été un lourd panneau de signalisation. Ils s'y sont mis à deux pour le sortir de la Corrèze. Mais il y avait aussi une mobylette, un vélo, des pneus, une barrière, des poches, des briques alimentaires, un couvercle de marmite, un dessus de table, une belle moisson de bouteilles en tous genres... et même un choux ! Allez comprendre !

Ce matin, une vingtaine de personnes ont participé au nettoyage "Eco l'eau" organisé par le conseil municipal des jeunes (CMJ) entre les ponts Cardinal et Tourny.

Un netotage sur berges et dans l'eau"On a eu peur que le projet tombe à l'eau car il a plu cette nuit", s'amuse Allan, l'un des deux jeunes à l'origine de cette opération de nettoyage. Forcément, le niveau de la Corrèze est monté de quelques centimètres, mais pas suffisamment pour dissuader nos intrépides écologistes.

Passant à véloDe l'eau plein les bottes, les vêtements maculés et mouillés, l'élu du Conseil municipal des jeunes s'avoue très content de cette première. "Un jour avec Arthur, on a laissé tomber une canette. Comme nous sommes écologistes, on a voulu la récupérer et on en a profité pour ramasser ce qui traînait autour. En une demi-heure, on a récolté 3 kilos de déchets! L'idée d'organiser un nettoyage est venu de là." D'ailleurs les deux compères l'ont inscrit dans leur programme lorsqu'ils se sont présentés au CMJ et, une fois élus, sont passés à la pratique en mobilisant au maximum autour d'eux (sur les derniers jours, ils ont distribué quelque 500 tracts).

Ramassage de détritus en tous genres



Une vingtaine de personnes ont répondu à leur appel: "c'est peu, mais c'est un début". Parmi ces bénévoles: une dizaine de jeunes du CMJ, toutes commissions confondues, mais aussi une poignée de têtes grisonnantes de l'Association des pêcheurs du pays de Brive et des bonnes volontés individuelles, comme Franck, la petite trentaine, qui a vu l'info sur les panneaux de la Ville. Même les deux membres de la Croix-Rouge assurant les premiers soins, on ne sait jamais au cas où, n'ont pu rester les bras croisés et leur ont prêté main forte.

Equilibre précaire"Elle est bonne la pêche?", demande un passant à vélo. "Je ne la mangerais pas", répond un bénévole de l'autre côté du muret, quelque peu interpelé par ce qu'il ramasse. "Les gens en profitent: on ne les voit pas, alors ils balancent n'importe quoi." En contrebas, dans l'eau, il y a de l'agitation: on a trouvé "une bouteille à la mer", en plastique (progrès technologique). Elle est vite lancée aux passants qui en extraient le message: "17 juin 2009, bonjour de Brive", tracé d'une calligraphie de gamin. "C'est  bien ce qu'ils font", déclare un couple de riverains venus soutenir l'opération. "Je les félicite, surtout les jeunes", dit monsieur. "Malheureusement, ce ne sont pas ceux qui salissent qui viennent nettoyer", ajoute madame. L'opération s'est attirée quelques supporteurs.

Sous le regard des passantsAu bout du compte, la pêche aura été fort instructive sur le peu de citoyenneté de nos semblables. Les nettoyeurs ont ramassé de tout ou presque: cartons, tuyaux, grilles, vêtements, pneus, mobylette en trois morceaux, vélo broyé par les eaux, dessus d'une table, carabine, paquets de cigarettes, briquets, longeron, moteur, couvercle de marmite, poches, métaux en tous genres et autres détritus beaucoup moins identifiables, mais tout aussi odorants. La plus belle prise, on vous l'a dit, aura été trouvée sur la fin du parcours: un panneau de signalisation, justement celui indiquant "Pont Tourny. La Corrèze".

a-la-cordeLa pêche du jour a été triée, calibrée et exposée sur le théâtre de verdure, histoire d'étaler ce triste constat aux yeux de tous. "Nous allons prendre des photos que nous exposerons sur notre stand au prochain salon de écologie qui aura lieu à la rentrée", explique Allan. La commission environnement du CMJ a décidé de ne pas s'arrêter là: "on refera l'opération l'année prochaine". Certainement sur une autre portion, et en espérant plus de monde. Mais l'ambitieux projet de cette commission est d'arriver à mettre en place sur sa mandature (les jeunes sont  élus jusqu'en 2011), du compostage dans les lycées, collèges et écoles, "ce qui permettrait de recycler les déchets de la cantine". Bravo à tous ces jeunes qui ne manquent pas d'idées, ni surtout de volonté pour les voir se réaliser.

Regards

Entre les ponts

Passant à vélo

Tous au travail

Sortie de l'eau


Les jeunes sont félicités par les passants


Beurk!


Instantanés